Un regard critique sur la société marocaine dans ses dimensions sociales et parfois historiques signé Mounir Mosaddak.

« À chaque regard croisé furtivement à un coin de rue, à chaque rencontre inopinée, à chaque main tendue ou retirée à un tournant de la vie, correspondent autant de portes qui s'ouvrent à nous, autant de chemins qui s'offrent à nos pas hésitants, autant de choix que nous sommes forcés d'assumer. Ce recueil de nouvelles est un questionnement à la condition humaine que les conventions et les non-dits régissent et façonnent à leur guise. Il s'agit d'un regard critique sur la société marocaine dans ses dimensions sociales et parfois historiques. Chaque nouvelle raconte une tranche de vie d'un personnage au moment où il se retrouve confronté à une croisée de chemins. Ses choix feront basculer inexorablement le cheminement de son existence de façon plus ou moins brutale. »

Extrait : Tentations

« Dans un sursaut brusque, Samir se redresse sur son lit comme s'il venait d'émerger d'une longue apnée. Depuis le temps qu'il ne faisait plus de mauvais rêves, après les épisodes stressants bien loin derrière lui, il avait presque oublié cet arrière-goût acide qui persiste à incendier son épiglotte durant trois nuits de suite.

Le cœur tambourinant sa meurtrissure et les deux mains de part et d'autre de sa lourde tête, Samir essaie de reprendre son souffle. Des bribes de souvenance le replongent dans son rêve. II se revoit entouré de proches et d'amis. Une soirée familiale sans doute. Au milieu de la foule, le visage effrayé de sa femme ressurgit. Elle tient leur fille aînée dans ses bras. La protège-t-elle d'un danger imminent ? Elle ignore son regard inquisiteur. II est dans la rue maintenant. Tout semble désert autour de lui. Une dent lui tombe par terre. D'autres suivent. Des deux mains, il tente d'empêcher la perte de ce qui lui en reste sous le ricanement assourdissant d'inconnus aux visages d'une blancheur spectrale. Il tente de fuir leurs regards. Leurs ricanements le pistent là où il se terre. Des ombres le persécutent. Sa femme et sa fille sont hors de sa portée (…) »

Date de publication : 23 août 2022, 172 pages, L’Harmattan (collection Lettres du Monde Arabe).

Les plus lus