Moulay Hafid Elalamy.

Et voilà le secteur des call centers français qui chevauche de manière pour le moins inattendue l’affaire Pegasus...

Et voilà le secteur des call centers français qui chevauche de manière pour le moins inattendue l’affaire Pegasus en actionnant une publication spécialisée dans la Relation Client du nom de « En-Contact ». Dans un article  mis en ligne le 22 juillet signé par la rédaction, ce magazine s’est lancé dans une longue tirade  où il  affirme que le Covid-19 « fait trembler l’industrie marocaine du BPO et des call centers » tout en évoquant au passage le dossier obscur Pegasus du nom du logiciel espion israélien que le Maroc aurait acquis pour espionner la France et ses voisins. L’objectif (inavoué)  de ce papier, qui sent la commande téléphonée émanant des pontes des call centers français, est de démontrer un supposé lien entre les infections au Covid-19 de certains centres d’appel marocains et le dossier obscur Pegasus avec une accélération du mouvement de migration des opérations BPO des plates-formes du Maroc  vers certains pays subsahariens comme le Sénégal, le Bénin ou la Côte d’Ivoire.

En fait, ce départ des flux de ce business volatile vers ces pays, qui offrent pour les rapaces de l’offshoring l’avantage d’être moins disant social (une main d’œuvre corvéable à merci avec des salaires plus misérables,  une législation de travail très conciliante et un syndicalisme de très faible intensité) a commencé bien avant la crise sanitaire et la dernière campagne de dénigrement du Royaume. Parmi les premiers à délocaliser son activité au Sénégal figure un certain Moulay Hafid Elalamy, également ministre de tutelle du secteur, qui a implanté son enseigne Majorel à Dakar. Une action qui s’inscrit en contradiction avec ses derniers plaidoyers récurrents en faveur du  « Produire local », le « Made in Morocco »… Ce qui doit être bon pour le Maroc ne l’est pas pour Moulahom Hafid ?

Les plus lus
CANETON FOUINEURLa compétence plutôt que la militance

En plus d’être compact et ramassé, le gouvernement de Aziz Akhannouch compte des visages nouveaux et se distingue par son architecture...

Ahmed Zoubaïr
14/10/2021
CANETON FOUINEURAu secours, ils leur pompent l'air !

Face au calvaire de la population locale qui se plaint depuis près d’une décennie de ce nuage noir préjudiciable à la santé et...

La rédaction
13/1/2022
CANETON FOUINEURLes Rajaouis saccagent Khouribga

Réputés pour être des «sauvageons», les supporters du Raja ont encore frappé. Cette fois-ci dans la ville de Khouribga, où ils se sont...

19/5/2022