Aziz Akhannouch.

S’exprimant mardi 10 janvier devant la Chambre des conseillers lors de la séance mensuelle portant sur la «mise en œuvre du chantier de...

S’exprimant mardi 10 janvier devant la Chambre des conseillers lors de la séance mensuelle portant sur  la «mise en œuvre du chantier de la couverture médicale et sociale au Maroc pour la consolidation des fondements de l’État Social », le chef du gouvernement Aziz Akhannouch  a  expliqué  les efforts entrepris par l’exécutif  en matière  de santé. Le premier effort a porté sur la valorisation progressive du budget de ce secteur stratégique. Depuis l’avènement du gouvernement dirigé par le RNI, il est passé à 23 milliards et 551 millions de DH en 2022, soit une augmentation de trois milliards et 741 millions de dirhams par rapport à 2021. Dans la loi de finances de 2023, les subsides de la santé ressortent à 28 milliards de DH, ce qui représente une hausse de 4,6 milliards de DH par rapport à l’exercice précédent. Le plus grand défi relevé par le gouvernement Akhannouch est sans conteste la généralisation de l’AMO à l'ensemble de la population. « Quasiment 100% des Marocains sont couverts contre 42% auparavant », a indiqué  le chef du gouvernement. Pour M. Akhannouch, il s’agit d’une « véritable révolution sociale dans les enjeux fondamentaux du citoyen au premier rang desquels figure la consécration du droit à la santé». Si le paiement des cotisations n’est pas effectif cela risque de provoquer un déséquilibre dans le système des remboursements. D’où l’appel solennel  du chef du gouvernement pour que les mauvais élèves prennent exemple sur les bons comme les autoentrepreneurs pour payer leurs cotisations et garantir la pérennisation du dispositif dans son ensemble.

Les plus lus
CANETON FOUINEURAgadir, le logo de la colère

Agadir avait besoin d’une identité visuelle mais pas celle qui lui a été infligée par les autorités de la ville...

La rédaction
24/9/2020
CANETON FOUINEURLa mèche de la révolte sera-t-elle allumée ?

Le projet gouvernemental de décompensation de la bonbonne de gaz de 12 kg prévu dans le PLF 2023, au profit d’une aide directe aux ménages..

3/11/2022
CANETON FOUINEURSiemens Gamesa c’est du vent ?

Le Maroc renoue avec les fermetures d’usines avec l’annonce jeudi 15 septembre de la fermeture de l’unité éolienne basée à Tanger...

24/9/2022
CANETON FOUINEURLe plaidoyer troublant de Abdellatif Ouahbi

Le ministre de la Justice a surpris plus d’un en affichant clairement sa volonté devant le Parlement d’interdire aux associations...

28/4/2022