CANETON FOUINEUR

Crédit du Maroc tombe dans l’escarcelle de Holmarcom

Bensalah met un pied dans le secteur bancaire
28/4/2022 1:48
Mohamed Hassan Bensalah, président de Holmarcom.

C’est officiel, Holmarcom rachète le Crédit du Maroc. L’accord a été signé par la holding marocaine avec la maison-mère, le groupe...

C’est officiel, Holmarcom rachète le Crédit du Maroc. L’accord a été signé par la holding marocaine avec la maison-mère, le groupe Crédit agricole. Un accord signé par le président de Holmarcom Mohamed Hassan Bensalah, et Xavier Musca, directeur général délégué de Crédit Agricole S.A, en vertu duquel l’acquéreur prend le contrôle de l’ensemble des parts, soit 78,7%, détenues par Crédit agricole dans sa filiale marocaine.

Annoncée par un communiqué daté du mercredi 27 avril, cette transaction, qui doit être validée par les autorités compétentes, « s’inscrit dans le cadre de (la) vision stratégique » du groupe Holmarcom qui entend « construire un pôle financier intégré avec une vocation panafricaine. » En effet, le groupe dirigé par Hassan Mohamed Bensalah, qui est adossé à une grande compagnie d'assurance (AtlantaSanad) a fait opérer en 2019 une transformation structurelle à son pôle financier « dans l’objectif d’accompagner ses ambitions de développement qui s’articulent autour du renforcement de sa position dans le secteur des assurances, la diversification de ses métiers financiers et l’accélération de son expansion en Afrique subsaharienne ».

Les plus lus
CANETON FOUINEURCoronavirus : Quelle ampleur, quelle issue ?

Quelques semaines suffisent-elles vraiment pour espérer un retour à la normale ou faudrait-il attendre plusieurs mois avant la fin du ...

Ahmed Zoubaïr
3/4/2020
CANETON FOUINEURKhalid Aït Taleb mouche Moulay Hafid

Le ministre du Commerce et de l’Industrie doit être dans ses petits souliers Berluti après le recadrage en règle...

Ahmed Zoubaïr
29/10/2020
CANETON FOUINEURSept clés pour la relance

La crise économique que connait le pays, suite à une crise sanitaire inédite, interpelle tout un chacun. Elle nous invite à une réflexion...

Abdeslam Seddiki
25/4/2020