La rédaction
19/11/2020 13:43
Mohamed Hajoui SG du gouvernement.

31 milliards de DH. C’est la bagatelle touche entre janvier 2019 et octobre 2020 par 273 associations au Maroc...

31 milliards de DH. C’est la bagatelle touche entre janvier 2019 et octobre 2020 par 273 associations au Maroc au titre des subventions venues de l’étranger. Le chiffre a été révélé mardi 11 novembre  par le secrétaire général du gouvernement  Mohamed Hajoui devant les membres de la Commission de la Justice, la législation et des Droits de l’homme à la première Chambre. Selon le responsable gouvernemental, ces financement ont bénéficié essentiellement  aux secteurs sociaux où le Maroc continué à enregistrer un déficit important :  les infrastructures dans le monde rural,  les actions à caractère social et sanitaire , le soutien au travail associatif et  la protection de la femme contre la violence. L’argent venu d’ailleurs a servi également pour appuyer des activités en relation avec les droits humains et le développement social et économique. M. Hajoui a profité de son passage au Parlement pour faire part à ses interlocuteurs du nouveau projet gouvernemental portant réforme de la loi sur les associations de 1958 jugée inadaptée à la réalité des choses . Objectif : introduire plus de transparence dans le financement étranger de la société civile nationale à travers un suivi rigoureux du transfert des fonds et l’usage qui en est fait. Tout un programme. Le business associatif ne connaît pas la crise…

Les plus lus
CANETON FOUINEURCovid : Explosion des cas en Chine...

La Chine continentale a signalé dimanche 13 mars 1 807 nouveaux cas de Omicron soit le chiffre quotidien le plus élevé depuis deux ans...

17/3/2022
CANETON FOUINEURLe Maroc passe au vert

Il ne fait aucun doute que le Maroc, pays faiblement émetteur de gaz à effet de serre, est engagé, résolument et sérieusement...

Abdellah Chankou
8/4/2021
CANETON FOUINEURVol retour au-dessus d’un beau ratage

C’est la délivrance pour des milliers de Marocains piégés depuis le mois de mars à l’étranger. Un communiqué...

Ahmed Zoubaïr
9/7/2020