Un coin de verdure qui vaut le détour...

Casablanca s’est dotée d’un nouvel espace de respiration et de récréation nouvelle génération...

Casablanca s’est dotée d’un nouvel espace de respiration et de récréation nouvelle génération. Il s’agit de Anfa Park situé dans le nouveau pôle urbain Casa Anfa City porté par la filiale de la CDG, l’agence d’urbanisation et de développement d’Anfa. Depuis son ouverture discrète en mars dernier juste avant le confinement général pour cause du coronavirus, ce haut lieu de verdure et de délassement ne désemplit pas, fréquenté essentiellement par les résidents du complexe Casa-Anfa et les habitants des quartiers alentours (Beauséjour, Oasis, Oulfa, Hay Hassani) qui y débarquent avec leurs enfants notamment pendant le week-end. En ces temps de Covid-19, cette bouffée d’oxygène au milieu de la verdure doublée d’un espace de détente n’a pas de prix.

D’accès gratuit, superbement bien aménagé, Anfa Park, c’est aussi un espace de jeu et de loisirs dans une métropole qui en manque cruellement. Et il y en a pour tous les âges à Anfa Park équipé de nombreuses aires de sport. Les enfants ont ainsi la possibilité de se livrer à plusieurs sports comme le vélo ou le skate dans des espaces dédiés modernes. Quant aux adultes, ils peuvent pratiquer du jogging ou la marche dans un beau parcours comptant 5 aires d’agrès de sport en libre-service destinés à pratiquer des étirements, de la musculation ou de la gymnastique. Que du bonheur pour les visiteurs tous âges confondus !

Avec ses promenades végétalisées artistiquement conçues, le parc, qui s’étend sur pas moins 4 hectares, offre un panorama de végétation riche et dense, formé   de nombreux massifs floraux et de plus de 150.000 arbustes de différentes espèces.

Sur la superficie globale de la cité « Casa Anfa » (350 hectares), les espaces verts représentent 100 hectares dont la moitié a été réservée à Anfa Park. Avec un ratio espaces verts par habitant d’environ 10 m², pour 100.000 habitants prévus, ce nouveau pôle urbain répond ainsi aux standards internationaux en la matière.  

Une fontaine sèche musicale érigée sur 700 m² vient rehausser ce décor inédit avec une chorégraphie orchestrée au gré de 74 jets d’eau, de brumisation, de musique et de jeux de lumière. Un canal d’eau est aménagé sur 400 mètres le long du parc équipé de mâts brumisateurs visant à réguler la température et de se rafraîchir en période de forte chaleur.

La sécurité n’est pas en reste. Un dispositif de surveillance à la fois humain et par vidéosurveillance a été mis en place pour assurer quiétude et ordre à ces lieux où il fait bon flâner et respirer l’air frais. Et pour joindre l’utile à l’agréable, rien de tel que de s’attabler à la terrasse  d’un des kiosques longeant la principale allée du parc pour déguster une crêpe au chocolat, manger une glace ou se régaler des fruits secs croustillants de la marque nationale Guermello.

Les plus lus
CANETON FOUINEURMorts à l’étouffée

Depuis son apparition en décembre 2019 en Chine, le coronavirus a révélé au grand jour plein de vérités sur tous les plans en les ...

Jamil Manar
2/5/2020
CANETON FOUINEURQui a peur de Hicham Aït Menna ?

La nouvelle bête noire des rajaouis, l’homme à abattre, c'est lui. Le président du Sporting Club Chabab (SCC)...

Jamil Manar
1/10/2020
CANETON FOUINEURReport des échéances de crédits : Le dispositif Bank of Africa

À l'instar d'autres banques de la place, Bank Of Africa (BoA) a déployé une batterie de mesures pour soutenir les entreprises et ménages...

La rédaction
3/4/2020
CANETON FOUINEURCes Marocains qui rechignent de passer à la caisse...

Ils sont très peu nombreux les Marocains qui ont déclaré jusqu’ici leurs employés à domicile auprès de la CNSS...

Ahmed Zoubaïr
9/7/2020