CANETON FOUINEUR

Taghi et consorts toujours dangereux même derrière les barreaux...

Cette pègre marocaine qui fait trembler les Pays-Bas…
Jamil Manar
7/10/2021 13:41
Ridouan Taghi chef de la « Mocro Maffia ».

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte serait la cible d’un projet d’enlèvement ou d’attentat planifié par la mafia marocaine...

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte serait la cible d’un projet d’enlèvement ou d’attentat planifié par la mafia marocaine des Pays-Bas dont le chef présumé croupit en prison depuis décembre 2019.

Le Maroc aurait enfanté sa propre pègre. Mocro Maffia. Les membres de celle-ci sèment la terreur et la mort dans de nombreux pays européens, notamment les Pays-Bas,terre où elle a vu le jour. Ici, la peur a gagné depuis quelques semaines les cercles du pouvoir… Et pour cause. A en croire le quotidien local De Telegraaf,le premier ministre démissionnaire, Mark Rutte, bénéficie d’une protection très rapprochée depuis que des rumeurs d’attentat ou d’enlèvement le concernant ont commencé à circuler. Selon le journal,ce sont des milieux en relation avec la grande criminalité, animés principalement par des malfrats originaires du Maroc, qui planifiaient une action de liquidation du haut responsable néerlandais. Un projet pris très au sérieux par les services de sécurité du pays qui ont reçu des détails sur ce projet criminel. Le protocole a été mis au point après le repérage effectué par un groupe de « guetteurs » aux abords du domicile du Premier ministre. Les suspects travaillent pour le compte de la Mocro Maffia, précise la publication. Amateur de vélo en solitaire dans les rues de La Haye, M. Rutte, qui a refusé jusqu’ici toute protection policière rapprochée, aurait fini par céder.  Un dispositif de sécurité draconien s’est déployé également autour du Parlement où des élus seraient tout aussi menacés.

En fait, depuis l’assassinat le 6 juillet dernier du journaliste d’investigation Peter R. de Vries à Amsterdam, cible d’un tireur qui lui a logé une balle dans la tête, les autorités néerlandaises ont décidé de placer sous protection policière le Premier ministre démissionnaire ainsi que nombreux juges, avocats, journalistes et hauts fonctionnaires qui seraient tous potentiellement menacés par la Mocro Maffia.

Garçon timide et violent

Plusieurs médias néerlandais ont établi un lien entre l’attaque contre Peter R. De Vries et l’assassinat, il y a deux ans, à Amsterdam, dans de circonstances similaires, de DerkWiersum. Ce dernier était l’avocat de Nabil B., ex-mafieux repenti et témoin-clé dans une vaste opération de liquidations physiques dans les milieux de trafic de drogue.

Le spectre de la maffia marocaine à l’étranger plane de nouveau sur les Pays-Bas et menacerait son Premier ministre et d’autres personnalités politiques et judiciaires. Mocro Maffia est considérée comme l’un des réseaux criminels les plus dangereux d’Europe. Après avoir fait ses premières armes dans le trafic du cannabis, la pègre marocaine se lance en 2010 dans le convoyage de la cocaïne « importée » de Colombie et sa vente aux Pays-Bas puis en Belgique.

On attribue à Mocro Maffia une série de meurtres et de fusillades perpétrés en Hollande mais aussi en Belgique, Espagne et au Maroc. En effet, la fusillade dans le tristement célèbre café La Crème, en novembre 2017, ayant coûté la vie, par erreur, à un jeune étudiant en médecine, aurait été commanditée par le chef de cette mafia Ridouan Taghi. Âgé de 43 ans, ce natif de Benslimane s’est installé avec ses parents aux Pays-Bas dans les années 80.Affichant quelques problèmes d’adaptation à son nouvel environnement, le garçon timide et introverti qu’il était deviendra par la suite violent, et pour gagner de l’argent se transforme à l’adolescence en dealer. Il élargira petit à petits on business en traitant avec d’autres barons de la drogue marocains et autres.Une ouverture qui lui permettra de devenir un trafiquant prospère aux Pays-Bas et même au-delà… Toutes les pistes et investigations sur les affaires de démantèlement de réseaux de trafic de drogue, assassinats et règlements de comptes sanglants sur le sol européen mènent à Mocro Maffia et à son patron qui fera l’objet d’un mandat d’arrêt international, lancé par son pays d’accueil.Après plusieurs années d’impunité et de cavale, l’homme le plus recherché par Interpol sera finalement extradé aux Pays-Bas après son arrestation en décembre 2019 à Dubaï où il vivait sous une fausse identité. Le bras droit présumé du baron de drogue déchu, Saïd Razzouki, sera arrêté en Colombie peu après.

Taghi était recherché activement par les autorités néerlandaises qui avaient proposé une récompense de 100.000 euros à celui qui pourrait contribuer à son interpellation. Le procès de celui dont l’extradition au Maroc avait été à un moment envisagée s’est ouvert en mars 2021 devant un tribunal hautement sécurisé baptisé

«Le Bunker», installé en périphérie d'Amsterdam. Encadré par une escouade de policiers, le principal accusé qui a nié toutes les charges retenues contre lui arrive au tribunal par hélicoptère. Pas moins de 16 suspects, accusés d’avoir trempé dans pas moins de 13 meurtres commis entre 2015 et 2017, se succèdent à la barre. Même derrière les barreaux, Ridouan Taghi parvient manifestement à tirer les ficelles et à faire tourner son business criminel. Mocro Maffia serait-elle une hydre à plusieurs têtes ?

Les plus lus
CANETON FOUINEURFaire front et jouer franc !

Les informations au sujet de l’évolution de la pandémie covid-19 se développent et inondent l’ensemble des média. C’est à la fois une ...

Abdeslam Seddiki
28/3/2020
CANETON FOUINEURReport des échéances de crédits : Le dispositif Bank of Africa

À l'instar d'autres banques de la place, Bank Of Africa (BoA) a déployé une batterie de mesures pour soutenir les entreprises et ménages...

La rédaction
3/4/2020
CANETON FOUINEURLe discours de la sérénité

Le discours prononcé par S.M le roi Mohammed VI à l’occasion du 45ème anniversaire de la Marche verte allie clarté...

La rédaction
12/11/2020
CANETON FOUINEURUn secteur à bout de course...

Cela fait près de 7 mois, depuis le déconfinement partiel du pays en juillet dernier, que les salles de sport en extérieur et les bains...

Jamil Manar
11/3/2021