Dans un communiqué en date du 2 novembre 2020 adressé « à l’ensemble des salariés de Comdata group Maroc »,...

Dans un communiqué en date du 2 novembre 2020 adressé «à l’ensemble des salariés de Comdata group Maroc», l’Union marocaine du Travail (UMT) a marqué sa surprise par rapport à la décision de ce centre d’appel de recourir «à la vidéosurveillance pour traquer les manquements des salariés aux gestes barrières» censés protéger contre la Covid-19. Or, un tel dispositif, explique l’UMT, doit être soumis au préalable à une autorisation de la CNDP» (Commission nationale de contrôle de protection des données à caractère personnel, NDLR). Problème juridique que le Canard a déjà soulevé dans ses éditions précédentes, ce qui n’a pas plu aux dirigeants de ce groupe d’offshoring qui n’hésite pas à violer la loi au nom de la protection de son personnel de la contamination au coronavirus. Pour contourner la loi, les gérants de Comdata Maroc ont cru malin de sous-traiter le flicage de ses employés aux agents de sa société de gardiennage et de nettoyage alors que celle-ci n’est nullement habilitée selon la loi en vigueur à accéder aux images de la vidéosurveillance.

Pire encore, certains enregistrements, dénonce le syndicat dans son communiqué, «ont été partagés via messagerie instantanée à grande échelle». A cet effet, l’UMT regrette que des salariés soient verbalisés par des agents de sécurité, ce qui crée des accrochages entre les deux parties sur les sites de travail. Bonjour la sérénité professionnelle ! L’ambiance doit être agréable pour les téléopérateurs déjà soumis à un stress permanent, accrochés qu’ils sont à longueur de journée à leur téléphone tout en étouffant sous leurs masques dont le port est obligatoire sous peine d’avertissements pouvant conduire à un licenciement immédiat. Pour pousser les responsables Comdata à se montrer plus respectueux envers leurs salariés, le Canard reproduit les mesures sanitaires à destination du call centers, édictées par le ministère du Travail en France où le groupe Comdata possède des sites de travail. Allô y a quelqu’un ?

Les plus lus
CANETON FOUINEUR Ce sont eux le vrai héritage !

Impossible de connaître le ministre, l’édile ou le haut fonctionnaire le plus riche ou le moins démuni. Celui qui s’est enrichi indûment...

Ahmed Zoubaïr
24/2/2022
CANETON FOUINEURFaut-il se prémunir contre les vaccins cocotte-minute?

Alors que l’Europe vit encore au rythme du reconfinement et de moult restrictions, les autorités marocaines ont...

La rédaction
12/12/2020
CANETON FOUINEURUne épicerie fine prend feu à Casablanca

Un accident assez grave est survenu mercredi 15 juin à Casablanca mais il est passé curieusement presque inaperçu. Il s’agit d’un...

23/6/2022
CANETON FOUINEURMoulahom Hafid Jette l’anathème sur les jetons de peinture

Pratiqué depuis près de deux décennies par la quasi-totalité des industriels du secteur, jugé aujourd’hui comme anticoncurrentiel...

Jamil Manar
1/4/2021