CANETON FOUINEUR

Journées portes ouvertes de la police

Constat d’ouverture et de confiance
Une affluence record.

La transformation de la police nationale ne fait aucun doute. Un changement à vue d’œil, salué par tous, initié depuis son arrivée...

La transformation de la police nationale ne fait aucun doute. Un changement à vue d’œil, salué par tous, initié  depuis son arrivée à sa tête en 2005 par Abdellatif Hammouchi dont l’action de modernisation du travail des forces de l’ordre s’est accompagnée d’un travail de moralisation des pratiques policières.
Multidimensionnelle, cette mue bienvenue a été mise en exergue lors de la 5ème édition  des Journées portes ouvertes de la DGSN organisée à Agadir en marge de la célébration le jeudi 16 mai de la 58ème anniversaire de la création de cette institution dévouée et loyale. Présidées par le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit et le patron de la DGSN Abdellatif Hammouchi, les festivités ont été marquées par la présence d’une brochette de personnalités nationales et étrangères qui a pu assister depuis les tribunes aux défilés des différents corps composant la police, à un spectacle fascinant mettant en scène la brigade cynophile ainsi qu’à des exercices de simulation de démantèlement de cellules terroristes. Attirant de plus en plus de monde au fil des éditions, les Journées portes ouvertes d’Agadir ont connu une affluence record, quelque 2,12 millions de visiteurs, selon un communiqué de la DGSN. Ils sont venus toucher de près les mécanismes de fonctionnement de leur police
et découvrir, exposés dans plusieurs stands, les équipements techniques et technologiques sophistiqués  déployés  par cette institution moderne, mobilisée jour et nuit, pour s’acquitter de ses missions de sécurité et du maintien de l’ordre.
La police nationale version Hammouchi  s’ouvre sur la société en jouant la carte de la proximité et de la transparence, c’est le principal enseignement de cette initiative de communication grand public. Preuve qu’elle n’a rien à cacher aux citoyens dont elle continue à renforcer la relation de confiance, elle leur ouvre son univers qui montre du reste une police à la page dans une esprit empreint de complicité et de citoyenneté à rebours de ce qui se passe sous d’autre cieux où la haine de la police et la méfiance sont une caractéristique dominante. Sans conteste, il y a bel et bien un modèle marocain de police, soft et inspirant, qui fait bien des émules. Parfaitement exportable.

Les plus lus
CANETON FOUINEURBarid Al-Maghrib émet un timbre-poste hautement symbolique

Le Groupe Barid Al-Maghrib a lancé, en partenariat avec le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) et le Centre d’Information des...

11/12/2023
CANETON FOUINEURLes Lionceaux de l’Atlas rugissent déjà

Les lionceaux de l’Atlas U 17 sont épatants. Un parcours sans faute lors de la CAN abritée par l’Algérie. Après avoir éliminé avec panache..

CANETON FOUINEURL’Algérie complètement à l’Ouest

Recroquevillée sur elle-même, hostile à toute ouverture sur l’espace maghrébin, championne de la défense des causes chimériques,...

Jamil Manar
17/12/2020
CANETON FOUINEURCirculez, il y a beaucoup à avoir…

La question de la gestion et de la valorisation des déchets commence à gagner du terrain au Maroc. Enjeu écologique...

Jamil Manar
9/4/2021