Un trafic et des failles...

L’affaire du fameux trafic de blé subventionné sera bientôt instruite par la justice. Un rapport circonstancié établi par l’inspection...

L’affaire du fameux trafic de blé subventionné sera bientôt instruite par la justice. Un rapport circonstancié établi par l’inspection générale des finances révèle le scandale et ses protagonistes que sont une dizaine de minotiers issus de différentes villes du pays. Ces derniers sont fortement soupçonnés d’être impliqués dans un circuit de trafic de la farine nationale de blé tendre (FN-BT), suite au démantèlement de plusieurs réseaux, à l’image de celui débusqué à Khouribga en 2019 par la gendarmerie royale. Les mis en cause utilisaient des entrepôts de stockage pour remplacer les caisses de la farine subventionnée par des caisses ordinaires. Objectif inavoué : Revendre la marchandise, en infraction avec la loi, à des prix élevés dans les souks hebdomadaires et les commerces des grandes villes.

Ces agissements malhonnêtes empêchent la farine subventionnée d’atteindre la population-cible que sont les couches démunies. En fait, les fraudeurs exploitent une série de failles qui ont toujours existé dans le dispositif d’importation, de stockage et de vente en gros du blé tendre.  Ce qui a poussé certains minotiers à céder à la tentation de la fraude. Pour se faire plus de blé.

Les plus lus
CANETON FOUINEURQuelle place pour le Maroc dans le monde de l’après-pandémie ?

Après avoir analysé à grands traits, dans des articles précédents, les pistes de sortie de la crise économique,...

Abdeslam Seddiki
10/5/2020
CANETON FOUINEURPourquoi il faut accélérer la cadence

L’envolée spectaculaire des chiffres des contaminations au coronavirus au cours de ces derniers jours au Maroc commence à inquiéter ...

Jamil Manar
10/4/2020
CANETON FOUINEURMohammed Youbi se raconte / De l’ombre à la lumière

Il est réglé comme une montre suisse. Tous les jours à la même heure, des millions de Marocains sont accrochés à leur postes...

Sabrina El Faiz
10/5/2020
CANETON FOUINEURWiqaytna, désignez des volontaires !

C’est parti pour l’application marocaine de tracking numérique du coronavirus ! Baptisée Wiqaytna...

La rédaction
16/5/2020