Deux cas confirmés de contamination au variant indien du nouveau coronavirus (Covid-19) ont été enregistrés à Casablanca,...

Deux cas confirmés de contamination au variant indien du nouveau coronavirus (Covid-19) ont été enregistrés à Casablanca, a annoncé lundi  3 mai le ministère de la Santé. De l’identité des deux patients, on n’en saura rien. Pas plus que des circonstances dans lesquelles la  souche qui fait des ravages  en Inde a pénétré au Maroc. Motus et bouche cousue. Les autorités de tutelle ont probablement jugé que ces informations sont trop insignifiantes pour les communiquer à l’opinion publique. Ce black-out, qui a été imposé aussi autour des  premiers porteurs du variant anglais, a de quoi interpeller et tranche en tout cas avec le désir de communication qu’avait affiché Khalid Aït Taleb au tout début de la pandémie au Maroc.

Rafraîchissons la mémoire au ministre et à ses équipes-au cas où ils auraient oublié- par ce communiqué diffusé par leurs soins après que le Maroc a enregistré son premier cas du coronavirus : « Dans le cadre du dispositif national de veille et de surveillance épidémiologique, et en exécution de sa politique de communication, le Ministère de la Santé annonce l’enregistrement du premier cas confirmé du nouveau Coronavirus, par l’Institut Pasteur du Maroc, et ce durant la soirée du lundi 2 mars 2020, chez un ressortissant marocain résidant en Italie ». Qu’est-ce qui a donc changé depuis pour que M. Aït Taleb devienne avare côté communication sur les variants anglais et indien ? Qu’est-ce qui l’empêche de partager avec les Marocains les données concernant les patients zéro des deux souches en question ? Il y a de quoi nourrir le doute et la suspicion.  Khalid Aït Taleb a-t-il muté à l’insu de son plein gré ?

Les plus lus
CANETON FOUINEURCas d’infection humaine au H10N3 en Chine

La Chine a signalé, mardi 1er juin, un premier cas mondial chez l’être humain de grippe aviaire H10N3,...

La rédaction
3/6/2021
CANETON FOUINEURUne filière prometteuse en herbe

Après plusieurs années d’hésitation, les autorités marocaines ont fini par autoriser l’exploitation du cannabis...

Jamil Manar
25/2/2021
CANETON FOUINEURGare au grand Noir...

Le président américain Donald Trump a reçu dans le bureau ovale une équipe du Canard. Un peu tendu et fébrile,...

Saliha Toumi
4/6/2020
CANETON FOUINEURTata, destination de choix des apiculteurs et des éleveurs...

Plusieurs apiculteurs, pénalisés par la disparition des abeilles dans de nombreuses régions du pays où les pluies ont été rares,...

La rédaction
17/2/2022