Fatima-Zahra Mansouri.

A Marrakech, il n’ y a que la pamiste Fatima-Zahra Mansouri pour être mairesse de la ville ocre dont le parti a obtenu 46 sièges sur les 179 à pourvoir dans les 6 arrondissements que compte Marrakech. Preuve, elle a été portée, vendredi 17 septembre, pour la deuxième fois à la tête de cette mairie qu’elle a déjà dirigée entre 2009 et 2015. Avant d’être balayée par le tsunami islamiste qui a fait tomber la cité ocre dans l’escarcelle de Mohamed Larbi Belcaïd, en délicatesse avec la justice sur des appels d’offres jugés sujets à caution en relation avec la COP 22.

Juste après la séance du vote qui l'a consacrée mairesse, elle a livré, toute excitée, une réaction à chaud où elle a fixé ses priorités de nouvelle patronne de la ville en se prenant pour le ministre du Tourisme, voire le chef du gouvernement désigné : agir pour requinquer le tourisme local qui a atrocement souffert de la crise sanitaire. Les Marrakchis ne retiennent pas grand-chose du mandat de cette avocate nantie, fille d'ancien ambassadeur, soutiennent ses détracteurs qui semblent oublier que la présidente du conseil national du PAM a une qualité redoutable : sa grande proximité avec le patron du parti Abdellatif Ouahbi…

Les plus lus
CANETON FOUINEURSonnée, l’Algésario fait dans l’anti-jeu

L’ambassadeur et représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU Omar Hilale a mis à nu les manœuvres...

La rédaction
22/4/2021
CANETON FOUINEURKhalid Aït Taleb mouche Moulay Hafid

Le ministre du Commerce et de l’Industrie doit être dans ses petits souliers Berluti après le recadrage en règle...

Ahmed Zoubaïr
29/10/2020
CANETON FOUINEURLe « Vot'santé » se fait voler dans les plumes

Les profiteurs peu scrupuleux du Covid-19 sont légion et ils sévissent dans nombre de secteurs y compris celui...

La rédaction
22/5/2020
CANETON FOUINEURLe système de santé à bout de souffle

Le monstre covidéen qui fait peur aux autorités a pour nom Casablanca. En cause, la situation épidémiologique...

Jamil Manar
22/10/2020