CANETON FOUINEUR

La gastronomie marocaine se distingue à Charm-el-cheikh

La COP 27 à la saveur Rahal
10/11/2022 0:45
Karim Essoulami, président du Groupe marocain Rahal.

A la COP 27 à Charm el-Cheikh en Égypte (6-18 novembre), il y avait deux stars, le climat… et le groupe Rahal. Rayon climat, l’heure...

A la COP 27 à Charm el-Cheikh en Égypte (6-18 novembre), il y avait deux stars, le climat… et le groupe Rahal. Rayon climat, l’heure n’était évidemment pas à la joie, réchauffement de la terre oblige. Mais côté papilles, la fête était au menu. L’ambiance aussi. Grâce à l’ambassadeur de la gastronomie marocaine, qui a acquis l’envergure d’un groupe international, grâce à son savoir-faire culinaire inimitable qu’il déploie avec maestria aux quatre coins du monde. Le groupe Rahal a eu l’honneur d’assurer le service catering du sommet après avoir remporté l’appel d’offres lancé par le comité organisateur de la COP 27. Ce n’est pas de la tarte que de nourrir avec de délicieux plats marocains revisités à base de produits d’excellence les membres des délégations issus de 193 pays participants, avec  chefs d’États et de gouvernements, têtes couronnées, princes et autres personnalités.

Tebboune savourant un thé à la menthe marocain à la COP27.

Mais Karim Essoulami et ses hommes, qui ont reçu les félicitations des invités de Al Sissi,  n’en sont pas à leur premier défi. Par son art culinaire unique qui ravit les sens, Rahal a su s’imposer en carte prestigieuse qui s’exporte merveilleusement bien. C’est naturellement que les convives de la COP 27 - y compris le président algérien Tebboune et son chef de la diplomatie - ont éprouvé des bonnes impressions gustatives. Confits d’admiration devant la qualité des menus signés Rahal mais aussi le professionnalisme de ses équipes. Rien de tel pour détendre l’atmosphère et engager des conciliabules utiles entre dirigeants après un excellent repas  que de se laisser séduire par un bon thé à la menthe aux effluves rafraîchissants accompagné de délicats gâteaux marocains dont les incomparables cornes de gazelle. Tradition marocaine indiquée non seulement pour partager des moments de convivialité mais aussi pour refroidir les ardeurs des plus belliqueux qui se nourrissent de la haine des autres…

Les plus lus
CANETON FOUINEURÇa commence à tourner à l’Arlésienne…

Une liste de candidats à la ministrabilité circule depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Certains noms sont des frustrés...

Ahmed Zoubaïr
25/1/2024
CANETON FOUINEURUne affaire cousue de fil blanc...

La résolution anti-marocaine adoptée par le parlement européen a les allures d’un moyen de pression visant à faire fléchir le Maroc sur...

Ahmed Zoubaïr
CANETON FOUINEURCes organisations des maladroits de l’homme...

Décidément, les autorités marocaines n’ont pas appris des erreurs du passé qu’elles reproduisent aujourd’hui encore...

La rédaction
8/10/2020
CANETON FOUINEURL’Algérie se surpasse

La haine aveugle et l’obsession maladive peuvent conduire ses auteurs sur des terrains inappropriés, à la limite de la folie...

21/4/2022