CANETON FOUINEUR

L'axe Washington-Rabat-Tel Aviv officiellement acté

La déclaration de Rabat
La rédaction
24/12/2020 22:24

Opéré par la compagnie El Al baptisé « 555 » (en référence à la « main de Fatma » associée au chiffre qui habille l’avion pour se protéger..

Opéré par la compagnie El Al baptisé « 555 » (en référence à la « main de Fatma » associée au chiffre qui habille l’avion pour se protéger du mauvais œil), le premier vol commercial direct entre Israël et le Maroc est arrivé, mardi 22 décembre à Rabat en provenance de Tel Aviv. Avec à son bord une délégation israélo-américaine composée notamment du conseiller spécial à la sécurité de Benyamin Netanyahu, Meir Ben Shabbat, le gendre de Donald Trump, Jared Kushner. Les hôtes du Royaume ont été reçus en audience le même jour par S.M le Roi Mohammed VI. Une audience qui s’est soldée par la signature d’une déclaration commune par Saâdeddine El Othmani, Jared Kushner et Meir Ben Shabbat, sous l’égide du souverain. «La Déclaration conjointe, signée devant Sa Majesté, fera office de feuille de route sur laquelle les trois pays travailleront aux niveaux de la question du Sahara marocain, des relations maroco-israéliennes et de l’instauration de la paix et la stabilité dans le Moyen-Orient», a déclaré Nasser Bourita, lors du point de presse qui s’est tenu à l’issue de cette cérémonie. L’objectif de cet accord est de donner un contenu aux annonces effectuées par le président Trump le 10 décembre, à savoir la reconnaissance de la marocanité du Sahara par Washington et la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël.  

La délegation Israélo-américaine reçue en audience par le souverain.

En Israël, les médias parlent d’un réchauffement politique entre les deux pays étant donné que les échanges maroco-israéliens ont été discrètement maintenus dans un certain nombre de domaines, notamment sécuritaire, militaire et agricole. Grâce à la mise en place d’une ligne aérienne directe entre le Maroc et Israël, les quelque 50000 à 70000 touristes israéliens d’origine marocaine n’auront plus à passer par d’autres pays pour se rendre dans le Royaume.

Les membres de la délégation Israélo-américaine immortalisant un moment historique.

A cette même occasion, un Mémorandum d’entente entre le gouvernement marocain et la «United States International Development Finance Corporation» (DFC) a été signé du côté marocain par l’argentier du Royaume Mohamed Benchaaboun et du côté américain par Adam Boehler président-directeur général de DFC. Cet accord «prévoit de fournir un soutien financier et technique à des projets d'investissement privés, d’un montant de 3 milliards de USD, au Maroc et dans les pays d’Afrique subsaharienne, en coordination avec des partenaires marocains». Une lettre d’Intention a été également signée au nom du gouvernement marocain par le ministre chargé de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Étranger Mohcine Jazouli et par le représentant du gouvernement américain Adam Boehler. Dans ce document, le Maroc « exprime son soutien à l’initiative américaine «Prosper Africa». Une représentation de cette agence, qui sera installée à l’Ambassade des États-Unis à Rabat, aura pour mission de «faciliter l’accès aux investisseurs américains et coopérer ensemble vers l’Afrique».

Les plus lus
CANETON FOUINEURFaut-il rester les bras croisés ?

Les milices du Polisario continuent à faire la loi dans le poste-frontière de Guergarat en perturbant la circulation...

La rédaction
12/12/2020
CANETON FOUINEURMasques, gels hydroalcooliques, casaques, visières et autres dispositifs de désinfection.../Le Business de la propreté sans pratiques propres

Avec les produits alimentaires dont le coronavirus a dopé les ventes, les kits de protection sanitaire représentent...

Sabrina El Faiz
26/5/2020
CANETON FOUINEURKhalid Aït Taleb et les formes graves d’arrogance

Longtemps niés au nom d'une culture d'opacité bien enracinée, les effets secondaires des vaccins anti-Covid-19, dont certains sont graves...

Jamil Manar
4/11/2021