CANETON FOUINEUR

Le Maroc se positionne dans le domaine de la biotechnologie

La diplomatie vaccinale en marche
La rédaction
7/7/2021 1:47
Le souverain lors de la cérémonie de signature des conventions.

Le projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et autres sérums procède de la volonté royale de faire du Royaume une plateforme régionale en matière de biotechnologie.

Après avoir permis au Maroc  d’être l’un des pionniers mondiaux en matière de vaccination de sa population contre le Covid-19, S.M le Roi Mohammed VI a concrétisé récemment un autre projet tout aussi d’envergure qui lui tient trop à cœur et qui est de nature à faire entrer le Maroc dans le club restreint des pays producteurs de vaccins. C’est dans cette optique, que le souverain a présidé, lundi 5 juillet 2021 au Palais Royal de Fès, la cérémonie de lancement et de signature de conventions relatives à ce programme de grande portée à la fois médicale, économique et géostratégique.

« Ce projet a pour objet la production dans notre pays du vaccin anti-Covid, ainsi que d’autres vaccins-clés, de manière à promouvoir l’autosuffisance du royaume et de faire du Maroc une plateforme de biotechnologie de premier plan à l’échelle du continent africain et du monde dans le domaine de l’industrie du fill & finish», indique un communiqué du cabinet royal diffusé à cette occasion. Fruit d’un partenariat public-privé, le projet qui démarre à court terme avec une capacité de production mensuelle de 5 millions de doses de vaccin anti-Covid19 avant de démultiplier progressivement cette capacité à moyen terme, mobilise un investissement global de l’ordre de 500 millions de dollars. Avec le lancement de ce partenariat très ambitieux qui s’inscrit dans le prolongement de l’entretien téléphonique du 31 août 2020 entre Sa Majesté Mohammed VI et le Président chinois, le Maroc effectue un pas supplémentaire dans la concrétisation de la Vision Royale pour une gestion efficace et proactive de la crise pandémique et ses suites.

Après la présentation des objectifs et des composantes dudit projet et au cours d’une cérémonie à laquelle ont pris part, entre autres, le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, le conseiller royal Fouad Ali El Himma, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, le PDG d’Attijariwafa Bank, Mohamed Kettani, et le PDG de Banque populaire, Mohamed Karim Mounir, trois importants accords ont été signés devant le souverain.

Que voici : 1-Le Mémorandum relatif à la coopération pour le vaccin anti-Covid19 entre l’État marocain et le groupe Pharmaceutique National de Chine (SINOPHARM), signé par le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, et le président de Sinopharm, Liu Jingzhen. 2-Le Mémorandum d’accord concernant l’établissement de capacités de fabrication de vaccins au Maroc entre l’État marocain et la société Recipharm, signé par le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, et président du Conseil d’administration du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement, Mohamed Benchaâboune, le président-directeur général de Recipharm, Marc Funk, et le représentant du consortium de banques marocaines, Othmane Benjelloun. 3-Le Contrat de mise à disposition de l’État marocain des installations de remplissage aseptiques de la Société de Thérapeutique Marocaine (Sothema) pour la fabrication du vaccin anti-Covid19 (propriété de la société Sinopharm) entre l’État marocain et la société Sothema, signé par le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, et la présidente de Sothema, Lamia Tazi.

Les plus lus
CANETON FOUINEURAgadir, le logo de la colère

Agadir avait besoin d’une identité visuelle mais pas celle qui lui a été infligée par les autorités de la ville...

La rédaction
24/9/2020
CANETON FOUINEURVive la cannabiculture !

Selon des études de faisabilité réalisées par le ministère de l’Intérieur et dont les grandes lignes ont été présentées...

Jamil Manar
5/5/2021
CANETON FOUINEURLe Covid sort-il de la plage ?

Dans la stratégie gouvernementale antivirus, pas le moindre symptôme d’une quelconque poussée d’amateurisme...

Jamil Manar
14/4/2021
CANETON FOUINEURDossier des hydrocarbures/Pourquoi Guerraoui s’est retrouvé au banc des accusés

Un communiqué diffusé par le Cabinet royal désavoue le président du Conseil de la concurrence. Il est soupçonné,...

Jamil Manar
29/7/2020