Le virus se propage.

Le niveau d’alerte vient de grimper d’un cran pour la grippe aviaire. La propagation croissante du virus influenza aviaire est une...

Le niveau d’alerte vient de grimper d’un cran pour la grippe aviaire. La propagation croissante du virus influenza aviaire est une « énorme inquiétude », a prévenu  le docteur Jeremy Farrar, directeur scientifique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), jeudi 18 avril, lors d’une conférence des Nations unies sur les maladies transmissibles, à Genève. « Le H5N1 est une infection grippale qui a débuté principalement chez les volailles et les canards, et qui s’est propagée efficacement au cours des deux dernières années pour devenir une zoonose – une pandémie animale – mondiale », a rappelé cet expert, cité par le Monde. Depuis 2020, le nombre de foyers infectés est en hausse  chez les oiseaux sauvages et domestiques. Le nombre des espèces de mammifères touchées un peu partout  est aussi en  progression. Les bovins sont les derniers animaux touches. Avec une tendance de contamination plus prononcée dans les élevages de vaches laitières aux Etats-Unis. Le premier cas d'infection humaine par le virus de la grippe aviaire  A(H9N2) a été  signalé à l’OMS entre le 1er et le 7 mars 2024 dans la région du Pacifique occidental. La personne contaminée est jeune femme de 22 mois originaire de Chine, Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong  dont les symptômes sont apparus le 15 février 2024. Son échantillon clinique s'est révélé positif pour le virus de la grippe A (H9) le 21 février et le sous-type A(H9N2) a été confirmé le 23 février. Bien que l'état de la patiente soit stable, elle a été admise dans le service d'isolement de l'hôpital pour un traitement complémentaire le 21 février et a été renvoyée chez elle le 25 février, les symptômes s'étant atténués. Elle avait visité la ville de  Zhongshan dans la province de Guangdong, pendant la période d'incubation et n'avait pas eu de contact direct récent avec des volailles, ni consommé de volailles insuffisamment cuites, ni eu de contact connu avec des personnes malades. À ce jour, un total de 95 cas d'infection humaine par la grippe aviaire A(H9N2), dont deux décès (tous deux avec des pathologies sous-jacentes), ont été signalés à l'OMS dans la Région du Pacifique occidental depuis décembre 2015. Parmi ces cas, 93 ont été signalés en Chine et deux au Cambodge. Le dernier cas a été signalé en Chine, dans la RAS de Hong Kong, avec des dates d'apparition du 15 février 2024.

Les plus lus
CANETON FOUINEURL'âme meurtrie de la médina de Marrakech

Le séisme qui a frappé le Haut-Atlas le 8 septembre 2023 n’a pas épargné le patrimoine de la vieille médina de Marrakech. Un quartier...

Laïla Lamrani
CANETON FOUINEURLe Mondial des surprises…

C’est le Mondial de toutes les surprises. L’Argentine qui pour son premier match des poules se laisse surprendre par l’Arabie saoudite,...

1/12/2022
CANETON FOUINEURBenabdallah bien parti pour hériter du parti…

Nabil Benabdallah s’achemine tranquillement vers un quatrième mandat à la tête du PPS lors du 11ème congrès du parti prévu le 11, 12 et 13..

5/10/2022
CANETON FOUINEURParis prêche pour sa paroisse...

Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, a appelé lundi 26 février les membres du Forum de l’islam de France à mettre au point un...

Chaimaa El Omari
7/3/2024