Abdellatif Ouahbi, le ministre polygaffe…

« Comment faire pour museler Abdellatif Ouahbi ? », s’est interrogé un député de la majorité qui a préféré garder l’anonymat après...

«Comment faire pour museler Abdellatif Ouahbi ? », s’est interrogé un député de la majorité qui  a préféré  garder l’anonymat après l’impair politique commis par le ministre de la Justice et chef du PAM. Dans une déclaration donnée lundi  11 septembre à  une chaîne de télévision arabe, il a annoncé que  l’aide de l’Algérie était  la bienvenue  suite au séisme qui a frappé le Maroc. Or, ce ministre polygaffe connaît parfaitement l’état de la relation avec ce voisin haineux dont les garde-côte  venaient de tuer de sang-froid  deux ressortissants franco-marocains dont le seul crime était d’avoir navigué par mégarde  dans les eaux  algériennes à bord de leur jet ski. Comment peut-on dire oui à l’offre d’assistance d’un pays qui, tout en continuant à sponsoriser une bande de mercenaires, a rompu ses relations diplomatiques avec le Royaume, coupé le gaz à ses centrales électriques et interdit à ses avions de survoler son espace aérien ? Si ce n’est pas de l’irresponsabilité politique de la part de M. Ouahbi, cela y ressemble beaucoup car il n’était jamais question que Rabat  accepte quoi que ce soit d’un pays ennemi et qui ne rate aucune occasion de se comporter comme tel. Mais le régime algérien a saisi avec sa mauvaise foi habituelle la balle au vol en prenant Abdellatif Ouahbi au mot pour annoncer sur sa télévision que « l’Algérie s'apprêtait à acheminer trois avions transportant des secouristes et des aides humanitaires ».

Le régime de la paire Shangriha-Tebboune est allé jusqu'à diffuser, selon un site d’information local, « des images d’agents de la protection civile s’apprêtant  à embarquer à l’aéroport ». Ce média rapporte aussi  qu’un responsable du ministère marocain des Affaires étrangères a informé le consul  d’Algérie qu' "après évaluation, le royaume du Maroc n’avait pas besoin de l’aide humanitaire proposée par l'Algérie".  Toute cette piètre  mise en scène ayant permis  au chef de la diplomatie algérienne  de « prendre acte de  la réponse officielle » négative des responsables marocains et de faire passer l'Algérie pour un pays qui veut apporter son aide au royaume n’aurait pas été possible sans la sortie très malheureuse de Abdellatif Ouahbi qui a de surcroît  empiété de surcroît sur un domaine réservé. Quant à l'aide soit-disant préparée par le régime algrien à destination des zones marocaines sinistrées, il n'a qu'à l'expédier  aux chefs  polisariens connus pour être des détourneurs professionnels des aides humanitaires destinées aux populations sahraouies séquestrées de Tindouf. Fausse charité désordonnée...

Les plus lus
CANETON FOUINEURGroupe high tech ou enseigne top fake ?

Se présentant comme le chantre national de l’internet des objets, du numérique et de la e-santé, Aba Technology a fait une montée en...

La rédaction
10/11/2022
CANETON FOUINEUROffensive finlandaise au Maroc

Dans le cadre de sa nouvelle stratégie Afrique, la Finlande, d’habitude discrète au Maroc, a annoncé sa volonté...

La rédaction
13/5/2021
CANETON FOUINEURQuelle place pour le Maroc dans le monde de l’après-pandémie ?

Après avoir analysé à grands traits, dans des articles précédents, les pistes de sortie de la crise économique,...

Abdeslam Seddiki
10/5/2020
CANETON FOUINEURBienvenue à Clandestins Airlines

C’est un scénario digne des grandes productions hollywoodiennes. Un groupe de jeunes passagers marocains a réussi à pénétrer dans...

La rédaction
10/11/2021