Il ne faut pas s’étonner des nouveaux records de contaminations au coronavirus, plus de 5.000 cas quotidiennement,...

Il ne faut pas s’étonner des nouveaux records de contaminations au coronavirus, plus de 5.000 cas quotidiennement, enregistrés ces derniers jours. Ce rebond épidémique spectaculaire est à corréler aux déplacements d’une partie de la population à l’occasion des fêtes de l’Aïd Al Mawlid, au pont de la fête de la Marche Verte et aux vacances scolaires d’octobre. Pendant ces périodes, de nombreux Marocains ont voyagé. Qui a rendu visite à sa famille dans telle ou telle ville, qui s’est offert un séjour à Marrakech, Agadir, Beni-Mellal ou Tanger.

C’est connu, le virus adore la bougeotte. Plus les gens se déplacent, plus il se propage. C’est ce qui explique certainement l’envolée brutale des infections dans les régions de Rabat et de l’Oriental qui étaient jusque-là beaucoup moins touchées que Casablanca-Settat qui mène toujours la course en tête. La fête de l’indépendance prévue le mercredi 18 novembre ne va certainement pas mettre en sourdine la propagation du virus bien parti pour décrocher de nouvelles performances…

Les plus lus
CANETON FOUINEURChronique d’une sortie politique cafouilleuse

En suspendant à la dernière minute l’enseignement présentiel dans certaines villes comme Casablanca, l’exécutif...

Ahmed Zoubaïr
10/9/2020
CANETON FOUINEURLes tests PCR sont-ils fiables ?

La méthode de dépistage PCR du Covid-19 repose sur un principe particulier : Pour être détecté d’une manière...

La rédaction
18/9/2020
CANETON FOUINEURUn esprit brillant s’en va

Abderrahmane Saaidi nous a quitté dans la nuit du lundi au mardi 12 mai. Souffrant depuis quelque temps d’une maladie...

La rédaction
14/5/2020
CANETON FOUINEURPourquoi le Maroc a changé de stratégie

Organiser l’isolement des patients du Covid-19 à Benslimane ou à Ben Guérir ne représente plus la seule alternative...

Jamil Manar
9/7/2020