Si les autorités sanitaires n’avaient pas recommandé aux unités industrielles connues pour être des nids de...

Si les autorités sanitaires n’avaient pas recommandé aux unités industrielles connues pour être des nids de prédilection du coronavirus de mener des campagnes de dépistage aléatoire et proactif, personne n’aurait su du moins prématurément que les usines de Renault à Tanger et Casablanca étaient infectées au Covid-19.

Le contrôle médical du site de la capitale économique a révélé dans un premier temps pas moins de 32 cas positif et asymptomatiques au Covid-19 parmi les effectifs. Beaucoup moins touché, l’usine de Tanger a déclaré un seul contaminé parmi les 6700 employés dont s’est aussitôt emparée une peur panique difficile à freiner…

Les plus lus
CANETON FOUINEURLe discours de la sérénité

Le discours prononcé par S.M le roi Mohammed VI à l’occasion du 45ème anniversaire de la Marche verte allie clarté...

La rédaction
12/11/2020
CANETON FOUINEURPourquoi le Maroc a changé de stratégie

Organiser l’isolement des patients du Covid-19 à Benslimane ou à Ben Guérir ne représente plus la seule alternative...

Jamil Manar
9/7/2020
CANETON FOUINEUR L’Algérie au pied du mur...

L’affaire de El Guergarat, qui a révélé au grand jour le vrai visage du Polisario, a fait sortir Alger du bois...

Jamil Manar
26/11/2020
CANETON FOUINEURLes employés des centres d’appel pris en grippe

Au Maroc, les employés des call centers vivent une détresse sociale et professionnelle incroyable. Ils sont menacés par plus grave que ...

Jamil Manar
3/4/2020