Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé

Le ministère de la Santé a enfin fini par se rendre à l’évidence et agir pour lutter contre le Covid sur le terrain au lieu de décréter la suspension des vols entre le Maroc et les pays dont la situation sanitaire est jugée délicate. Une mesure brutale et préjudiciable pour l’activité touristique qui annihile tous les efforts consentis par ailleurs pour contribuer à la relance de l’industrie des voyages au Maroc qui a été durement pénalisée par la crise sanitaire.

En plus du pass sanitaire et un test PCR négatif pour les passagers en provenance des pays de la liste B, l’ensemble des voyageurs, qui se présentent à un poste frontière aéroportuaire ou maritime sont désormais soumis à leur arrivée à un double contrôle, via des caméras thermiques et thermomètres électroniques et par le truchement des tests antigéniques. Toute personne contrôlée positive, excepté les citoyens résidant au Maroc, ne pourra pas accéder au territoire national, et sera de ce fait refoulée vers le pays de provenance, à la charge totale de la compagnie de transport aérien ou maritime. Pour mener à bien cette tâche de filtrage, le ministère de la Santé a déployé des équipes médicales dans les ports et aéroports du pays. Le covid n’a qu’à bien se tenir.

Les plus lus
CANETON FOUINEURYuka fait mouche

La Fédération française des industriels charcutiers traiteurs (Fict) est en colère. Début octobre, elle a envoyé une mise en demeure à...

La rédaction
3/12/2020
L’ENTRETIEN À PEINE FICTIFAbdellatif Kabbaj, président de la FNT : C’est la peine-sion complète

Une équipe du Canard a interrogé le président de la Fédération nationale du tourisme (FNT) Abdellatif Kabbaj sur la situation désastreuse du

Saliha Toumi
CANETON FOUINEURÉtudier aux Etats-Unis à partir de Casablanca !

Les études supérieures à l’étranger pour la prochaine rentrée scolaire sont mal parties. Bien des écoles...

La rédaction
3/7/2020