La rédaction
18/3/2021 2:07

La suspension du vaccin AstraZeneca, accusé par de nombreux pays européens de créer des caillots sanguins même...

La suspension du vaccin AstraZeneca, accusé par de nombreux pays européens de créer des caillots sanguins même si aucun sans lien avéré avec la piqûre n’a été démontré c’est du pain bénit pour le Maroc. Souffrant en ce moment d’une pénurie de doses qui a ralenti drastiquement le rythme de la vaccination, le pays peut commander les lots incriminés surtout que le ministère de la Santé a décidé de maintenir l’usage du vaccin britannico-suédois qui a déjà été administré à la population. Le Royaume, qui a passé récemment commande du vaccin russe Spoutnik V pour éviter d’autres risques de pénurie,  peut donc sauver sa campagne de vaccination qui a démarré sous de bons auspices, plaçant le Maroc dans le peloton des premiers 10 pays bien engagés dans la course au vaccin. On sera qualifié pour le prochain tour ?

Les plus lus
CANETON FOUINEURLa déclaration de Rabat

Opéré par la compagnie El Al baptisé « 555 » (en référence à la « main de Fatma » associée au chiffre qui habille l’avion pour se protéger..

La rédaction
24/12/2020
CANETON FOUINEUREspion de l’Est ou dissident qui perdit le nord ?

L’ouverture des archives des services secrets tchécoslovaques réduit un brin le mystère qui a nimbé jusqu’ici l'affaire de l'assassinat...

La rédaction
5/1/2022
CANETON FOUINEURLe PJD cherche chef désespérément

Le PJD aura du mal à trouver un successeur à Saadeddine Al Othmani après son effondrement spectaculaire lors du triple scrutin du 8...

La rédaction
7/10/2021