Le PJD en a été pour ses frais, lui qui croyait que la Cour constitutionnelle allait invalider l’amendement introduit...

Le PJD en a été pour ses frais, lui qui croyait que la Cour constitutionnelle allait invalider l’amendement introduit au sujet de la nouvelle méthode de calcul du quotient électoral (les inscrits au lieu des voix exprimées). L’arrêt des sages, rendu public samedi 10 avril, affirme que  « les lois relatives à la Chambre des représentants, à la Chambre des conseillers et à l'élection des membres des conseils des collectivités territoriales, ne contiennent pas de dispositions contraires à la Constitution». Déception dans les rangs des dirigeants islamistes qui ont accueilli cette décision « avec un immense mécontentement  ». Dans un communiqué, le secrétariat général du parti a rappelé la position initiale du PJD, le refus d’une réforme qu’elle juge « antidémocratique ». Celle-ci, approuvée par les autres partis, n’arrange pas en effet son business électoral, qui risque de se faire amputer de 20 à 30 % de sièges étant donné que le nouveau mode de calcul tend à répartir de manière plus équitable les sièges en jeu sur les différentes forces politiques en présence. Le PJD, qui n’arrête pas de cumuler les défaites, est plus que jamais sur un siège éjectable.

Les plus lus
CANETON FOUINEURDeux listes et une flopée d’incohérences

Mais qui est ce génie qui sur la base des indicateurs sanitaires du Covid-19 a élaboré la classification des pays étrangers...

La rédaction
8/6/2021
CANETON FOUINEURLe coronavirus poursuit sa conquête du monde

Les mesures sanitaires pour enrayer la propagation du Covid-19 sont en train de gripper l’économie mondiale, les marchés boursiers ...

La rédaction
6/3/2020
CANETON FOUINEURJaguar dans la course des grands...

Jaguar Racing a signé le 27 février une victoire sensationnelle en Formule E à Ad-Diriyah, près du désert...

La rédaction
26/3/2021
CANETON FOUINEURVers le rétablissement du courant entre Rabat et Madrid…

Avec la nomination d’un nouveau ministre des Affaires étrangères à la place de celle qui a personnalisé la crise...

Jamil Manar
15/7/2021