En crise à cause de la sécheresse aggravée par l’envolée spectaculaire des prix des aliments composés, la filière laitière nationale...

En crise  à cause de la sécheresse aggravée par l’envolée spectaculaire des prix des aliments composés, la filière laitière nationale n’arrête pas d’appeler le gouvernement à l’aide. Objectif : soutenir la production de lait qui connaît depuis plusieurs semaines une baisse significative. Nombre d’éleveurs disent vendre aux coopératives le peu de lait qu’ils produisent à perte. D’autres se sont résignés à vendre une partie de leurs vaches pour pouvoir nourrir les autres têtes. A l’issue du conseil de gouvernement du jeudi 3 novembre, le porte-parole Mustapha Baitas a annoncé l’imminence d’un lancement d’un programme de soutien à la chaîne de production du lait. Selon le ministère de tutelle,  cette filière  stratégique assure quelque 49 millions de journées de travail par an pour un chiffre d’affaires de 13 milliards de DH. La traite des vaches ne permet plus aux éleveurs de faire leur beurre comme avant. Mais ont-ils réellement les moyens de montrer  au gouvernement qu’ils ne comptent pas pour du beurre ?

Les plus lus
CANETON FOUINEURL’humanité sans immunité...

Face à l’envolée spectaculaire des contaminations au Covid-19 en ce début d’année, les campagnes de vaccination massives...

La rédaction
14/1/2021
CANETON FOUINEURLe coronavirus fait respirer le made in Morocco...

Suite à l’annonce du confinement général, bon nombre d’entreprises ont tiré la sonnette d’alarme. Ne pouvant se convertir au télétravail...

Sabrina El Faiz
10/4/2020
CANETON FOUINEURL’heure noire au Maroc d’en hausses

La guerre de Poutine contre l’Ukraine, qui n'arrête de faire flamber au-delà du raisonnable les cours du pétrole et les prix des produits...

Ahmed Zoubaïr
7/4/2022