CANETON FOUINEUR

Près de 90% des cas déclarés positifs ne seraient ni malades ni contagieux !

Les tests PCR sont-ils fiables ?
La rédaction
18/9/2020 13:11
Se faire triturer les narines est-il vraiment nécessaire ?

La méthode de dépistage PCR du Covid-19 repose sur un principe particulier : Pour être détecté d’une manière...

La méthode de dépistage PCR du Covid-19 repose sur un principe particulier: Pour être détecté d’une manière certaine et correcte, il faudra que l’échantillon prélevé sur le sujet contienne suffisamment d’ARN viral. Or ce n’est pas toujours le cas. On peut être positif avec une grande charge virale comme on peut l’être avec beaucoup moins mais lorsque la quantité du virus ou plutôt de ses traces est petite dans l’organisme les choses se compliquent du fait que le technique PCR n’est plus en mesure de détecter les débris viraux. C’est pourquoi on recourt à la méthode consistant à «grossir» ces morceaux viraux pour que le matériel PCR puisse les détecter. C'est un peu comme si on utilise une loupe pour lire des lettres ultra-minuscules. Et à un certain niveau du zoomage, les lettres son tellement grossies qu’elles s’enchevêtrent entre elles et l’on ne distingue plus le « L » du « I», ce qui fausse la lecture. En virologie, la lecture du test PCR peut être également faussée. Comment ça ?

Il faut savoir que dans un test PCR il y a un paramètre très important qui n'est pas mentionné dans les résultats. Il s’agit du cycle du seuil ou CT (Threshold Cycle). C’est un coefficient d'amplification de l'ADN, du nombre de cycles d’amplification. Il joue le rôle de la loupe en quelque sorte. Dans les prélèvements il y a très peu de morceaux d'ARN viral, donc ils ne peuvent pas être détectés tels quels. D’où la nécessité d’augmenter le nombre de morceaux de manière très importante pour pouvoir les détecter.

Mais cette méthode d’amplification (CT) ou de zoomage n’est pas sans  risques. La technique consistant à transformer un morceau d’ARN viral en ADN puis à mettre un produit qui fait que tous les ADN du prélèvement sont dupliqués de nombreuses fois. On répète plusieurs fois cette opération pour pouvoir détecter le Sars-Cov-2. A en croire le New York Times, aux États-Unis une grande part des tests positifs actuels seraient associés à des valeurs CT élevées. Résultat indésirable : Le nombre de cas de Covid-19 est gonflé en raison de la sensibilité du test PCR. « 90% des tests Covid-19 positifs devraient être négatifs » et « Dans certains États, leur taux de cas positifs pourrait être exagéré de 90%, selon le magazine new-yorkais [...] Cela signifie également que nous avons forcé [...] des gens à travers le pays, à s'isoler ou à se mettre en quarantaine qui n'ont jamais eu à le faire, et ce juste à cause de faux positifs dus à de mauvais tests » ; «Jusqu'à 90% de ceux qui ont été testés Covid-positifs ont été mal diagnostiqués ».

Cela dit, il faut distinguer entre une personne malade avec une forte charge virale, donc très contagieuse et une autre avec une trop petite quantité du virus, donc non contagieuses mais quand même positive. Un casse-tête.

Si la valeur de CT est inférieure (disons 15), les niveaux du virus dans l'échantillon sont dits très élevés. Si un échantillon a le CT de plus de 35, la charge virale est basse.

Exemples :

CT = de 20 à 30 signifie que la charge virale est importante,  peu de faux positifs. Si le test se révèle positif, on est certain qu'il y a bien infection à l'un des 5 coronavirus qui circulent. Mais il existe un risque de faux négatifs.

CT = 35  on peut affirmer que le sujet est atteint, mais il y a quand le risque de faux positifs.

CT = 40 ou plus signifie  90% de faux positifs  donc pas de Covid, les 10% restants ont une charge virale extrêmement faible, on n’est pas contagieux (mais il n’y a pas de faux négatifs).

Les tests PCR avec CT limité à 25 auraient été fiables en mars ou en février pour organiser l’isolement des vrais positifs avec une charge virale importante et traitement à base de hydroxychloroquine, azithromycine et zinc.

« Donc sur le plan médical, depuis début juin, les PCR n'ont plus aucun intérêt excepté si on restreint le CT à 30 au maximum. Ils sont valables uniquement dans ce cas.», explique le Dr Peter El Baze dans un article paru sur les colonnes de France Soir.

Conseil : exigez que la valeur du CT soit mentionnée sur le rapport de votre test.

Les plus lus
CANETON FOUINEURLes fonctionnaires et les salariés dans la seringue

Désormais, les employés des administrations et des entreprises privées doivent être dûment vaccinés. Pour cela ils sont obligés de...

La rédaction
10/2/2022
CANETON FOUINEURLe Roi siffle la fin de l'ambivalence

Le discours, prononcé par le souverain le 6 novembre 2021, à l’occasion du 46ème anniversaire de la Marche Verte, était très attendu...

La rédaction
10/11/2021
CANETON FOUINEURLes sanctions tombent

À peine la campagne de vaccination a-t-elle démarré que les tricheurs se mettent déjà au travail ! Le ministère...

La rédaction
4/2/2021
CANETON FOUINEURTrump quitte enfin la Maison-Blanche...

C’est un départ en catimini qui lui ressemble : Peu commun. Donald Trump a cédé mercredi 20 janvier les clés du pouvoir à Joe Biden...

La rédaction
21/1/2021