Jamil Manar
31/3/2022 2:27
Ghita Mezzour, ministre déléguée auprès du chef de gouvernement chargée de la Transition numérique et de la Réforme administrative

Le retour à GMT, depuis dimanche 27 mars, mois de ramadan oblige, a eu un effet bénéfique sur la population. Celle-ci a...

Le retour à GMT, depuis dimanche 27 mars, mois de ramadan oblige, a eu un effet bénéfique sur la population. Celle-ci a retrouvé avec le rétablissement du fuseau de Greenwich le rythme naturel de son horloge biologique perturbé par GMT+1. Posez la question à n’importe quel Marocain, il vous dira qu’il profite mieux de son sommeil et se réveille frais et dispos depuis que les montres nationales ont reculé d’une heure. Heure d’été, GMT+1 a été adoptée tout au long de l’année au grand mécontentement des Marocains qui ont critiqué vertement cette mesure qui fait sortir leurs enfants dans le noir pour se rendre à l’école. Avec tout ce que cela comporte comme risques et désagréments.

C’est un conseil de Gouvernement extraordinaire, réuni en catastrophe vendredi 26 octobre 2018, comme s’il devait statuer sur une affaire gravissime,   qui avait adopté ce changement officialisé par un projet de décret présenté par le département de tutelle. Dans sa précipitation, le Gouvernement dirigé par El Othmani, avait oublié qu’il devait consulter le Parlement pour changer une loi par une autre loi et non par un simple décret (la loi instituant GMT est datée du 2 juin 1967 et publiée dans le BO du 12 juillet 1967).  Pour faire le service après-vente de cette décision qui passait très mal auprès des citoyens favorables au retour de GMT qu’est l’heure légale du Royaume, le ministre d’alors en charge de  la Réforme de l’administration et de la Fonction publique l’USFP,  Mohamed Benabdelkader, a excipé, lors d’une conférence de presse, d’une étude  qui aurait conclu que le Maroc gagnerait dans tous les domaines (économie d’énergie, santé des citoyens)  à éviter le double horaire et de faire de GMT+1 toute l’année l’horaire l’heure légale du Royaume. La vérité est ailleurs. C’est plutôt le souci de se régler sur l’heure française qui a motivé principalement cette prise de décision. Le retour définitif à l’heure GMT a fait l’objet d’une discussion au sein du Gouvernement Akhannouch. Ce dernier avait promis d’étudier la question par la voix de son porte-parole, Mustapha Baitas, interpellé sur le sujet lors du point de presse jeudi 11 novembre 2021, organisé dans la foulée du Conseil de Gouvernement.

«Le sujet nécessite une étude globale. Le Gouvernement l’annoncera au moment opportun», a-t-il précisé. Sans plus de détails. L’heure de la normalisation va-t-elle bientôt sonner ?

Les plus lus
CANETON FOUINEURPourquoi le Maroc joue son va-toux

Alors qu’il fait l’objet d’une grosse controverse à l’étranger, le ministère de la Santé a fait officiellement et résolument le choix de ...

Ahmed Zoubaïr
28/3/2020
CANETON FOUINEURUn esprit brillant s’en va

Abderrahmane Saaidi nous a quitté dans la nuit du lundi au mardi 12 mai. Souffrant depuis quelque temps d’une maladie...

La rédaction
14/5/2020
CANETON FOUINEUR Écoles privées : Nouvelle hausse en vue des frais de scolarité

Les parents sont exaspérés par l’annonce d’une hausse des frais de scolarité de l’enseignement privé pour la prochaine rentrée...

17/3/2022
CANETON FOUINEURTrès cher fret maritime

Depuis quelques mois, les tarifs du fret maritime connaissent une hausse constante. Le transport d’un conteneur à 20 pieds et à 40...

La rédaction
3/12/2020