L'hyperloop, un engin futuriste...

Initié il y a plus de 34 ans entre feu le Roi Hassan II et l’ex-roi Juan Carlos, le projet de la liaison fixe entre le Maroc et l’Espagne...

Initié il y a plus de 34 ans entre feu le Roi Hassan II et l’ex-roi Juan Carlos, le projet de la liaison fixe entre le Maroc et l’Espagne vient de refaire surface après avoir été abandonné pour des raisons liées à sa faisabilité technique mais aussi politique du fait des relations complexes entre les deux pays voisins.

Il semble que ce chantier grandiose, vieux serpent de mer ressuscité, n’est plus regardé, côté espagnol, avec des lunettes de petite vision. Un tel projet permettrait en effet, au-delà de la connexion de Tanger à Algésiras, de relier en un temps record l’Europe à l’Afrique présentée comme le continent de toutes les opportunités.  

« Il faut imaginer l’Afrique dans 50 ans. C’est le continent de l’avenir», a expliqué le chef du projet Luis Gonzalez Lorenzo, qui précise que Tanger n’a pas été choisie au hasard. « C’est un hub du commerce et du développement. (…). La ville peut être une passerelle vers l’Afrique, et l’on pourrait ensuite étendre le projet jusqu'au Nigeria ou d'autres zones» poursuit-il. Le mode de transport actuel privilégié est révolutionnaire. Il s’agit de l’Hyperloop qui a fait l’objet dans le cadre d’un concours international d’une collaboration fructueuse avec le milliardaire américain d’origine sud-africaine Elon Musk, connu pour être le fondateur de SpaceX et le créateur de la voiture Tesla.

Concrètement, l’Hyperloop se présente sous la forme d’un tube dans lequel sont propulsées des capsules transportant des voyageurs ou des marchandises à plus de 1.000 km/h. Parmi les liaisons à l’étude, celle de Madrid-Casablanca que ce mode de locomotion futuriste pourrait relier en une heure. Le promoteur américain du projet a déjà signé un accord avec les Émirats arabes unis pour construire le premier Hyperloop, à l’occasion de l’Exposition universelle 2020, reportée pour cause de la crise sanitaire au 1er octobre 2021. L’Hyperloop reliera Dubaï à Abou Dhabi en 12 minutes au lieu de 1h50 en voiture. Pourvu que Madrid et Rabat soient cette fois-ci assez déterminées pour ne pas louper le rendez-vous de l’Hyperloop.

Les plus lus
CANETON FOUINEURLes familles Bensalah et Slaoui en deuil

Le destin a arraché brutalement à sa famille et à ses amis une jeune photographe talentueuse doublée d’une militante dans l’âme...

La rédaction
10/12/2021
CANETON FOUINEURCe poison délicieux nommé mortadelle...

Bien des citoyens se délectent sans trop essayer de savoir ce qu’il y a dedans du fameux « cacher» qui sert à...

Jamil Manar
18/11/2020
L’offshoring menacé par l’ubérisation

La précarisation de l’emploi dans le secteur de l’offshoring, telle est la nouvelle promesse du ministre de...

Ahmed Zoubaïr
26/11/2020
CANETON FOUINEURLes Rajaouis saccagent Khouribga

Réputés pour être des «sauvageons», les supporters du Raja ont encore frappé. Cette fois-ci dans la ville de Khouribga, où ils se sont...

19/5/2022