Loubna Tricha signant la convention de partenariat au Brésil.

« L’agence de voyages de Sidi Maarouf (NDLR, l’OFPPT) a repris du service après deux années de suspension pour cause du Covid...

«L’agence de voyages de Sidi Maarouf (NDLR, l’OFPPT) a repris du service après deux années de suspension pour cause du Covid et la première destination de voyage choisie est le pays de la Samba ». Cette raillerie et bien d’autres de la même veine ont circulé dans les groupes «OFPPT social » sur Facebook (Lire «l’OFPPT raconté de l’intérieur » in Le Canard Libéré n° 693) dans la foulée du voyage effectué au Brésil via Dubaï par la directrice générale de l’office Loubna Tricha. Si cette dernière a prêté le flanc aux critiques en interne c’est parce que le séjour brésilien, qu’elle a effectuée à la tête d’une importante délégation de l’établissement, ressemble plutôt à un voyage d’agrément au point de vue durée: 10 jours ! Pas moins de 10 jours ont été nécessaires juste pour signer, lundi 6 juin à Brasilia, une convention-cadre de coopération avec le Service national d’apprentissage industriel (SENAI) brésilien qui passe pour l’un « des établissements de référence mondiale en matière de formation professionnelle »… L’OFPPT a ceci de particulier qu’il multiplie ce genre de partenariats étrangers dont le dernier date a été signé le 7 février 2019 par la même directrice générale avec son homologue indien la National skills development corporation (NSDC). On a du mal à saisir la finalité de ces accords de coopération disparates et leur apport effectif à la formation professionnelle nationale. On le saura certainement au prochain voyage de Mme Tricha !

Les plus lus
CANETON FOUINEURUn ex-ministre dans la tourmente

Mohamed Moubdii est bien parti pour répondre devant la justice de ses actes jugés délictueux révélés par...

Jamil Manar
2/12/2020
CANETON FOUINEURÇa craint pour la tomate marocaine

La décision récente des autorités françaises de réduire le nombre de visas accordés au Maroc a fait une première victime: les chauffeurs...

La rédaction
14/10/2021
CANETON FOUINEURUn tueur à pages est né

Profitant du contexte exceptionnel créé par le coronavirus, Moncef Belkhayat s’est empressé de réduire les salaires des collaborateurs ...

La rédaction
25/4/2020
CANETON FOUINEURQuand Aït Taleb et compagnie nous dorent la pilule…

Rejetées par la France et autorisées par le Maroc, les pilules du laboratoire américain Merck ne sont pas comme le prétend son fabricant,...

Ahmed Zoubaïr
13/1/2022