Loubna Tricha signant la convention de partenariat au Brésil.

« L’agence de voyages de Sidi Maarouf (NDLR, l’OFPPT) a repris du service après deux années de suspension pour cause du Covid...

«L’agence de voyages de Sidi Maarouf (NDLR, l’OFPPT) a repris du service après deux années de suspension pour cause du Covid et la première destination de voyage choisie est le pays de la Samba ». Cette raillerie et bien d’autres de la même veine ont circulé dans les groupes «OFPPT social » sur Facebook (Lire «l’OFPPT raconté de l’intérieur » in Le Canard Libéré n° 693) dans la foulée du voyage effectué au Brésil via Dubaï par la directrice générale de l’office Loubna Tricha. Si cette dernière a prêté le flanc aux critiques en interne c’est parce que le séjour brésilien, qu’elle a effectuée à la tête d’une importante délégation de l’établissement, ressemble plutôt à un voyage d’agrément au point de vue durée: 10 jours ! Pas moins de 10 jours ont été nécessaires juste pour signer, lundi 6 juin à Brasilia, une convention-cadre de coopération avec le Service national d’apprentissage industriel (SENAI) brésilien qui passe pour l’un « des établissements de référence mondiale en matière de formation professionnelle »… L’OFPPT a ceci de particulier qu’il multiplie ce genre de partenariats étrangers dont le dernier date a été signé le 7 février 2019 par la même directrice générale avec son homologue indien la National skills development corporation (NSDC). On a du mal à saisir la finalité de ces accords de coopération disparates et leur apport effectif à la formation professionnelle nationale. On le saura certainement au prochain voyage de Mme Tricha !

Les plus lus
CANETON FOUINEURQuand la forêt de Bouskoura respire un air d’abandon...

La forêt de Bouskoura est en train de mourir. Dans l’indifférence des eaux et forêts et des autorités locales...

Jamil Manar
28/10/2021
CANETON FOUINEURLe Plan d'urgence échoue devant la justice...

Les mis en cause dans l’affaire de dilapidation des fonds alloués au fameux plan d’urgence de l’Éducation nationale ont des soucis...

Jamil Manar
7/7/2022
CANETON FOUINEURLes call centers du Maroc réclament leur part du gâteau du Fonds spécial Covid-19/Une rapacité sans appel

Toute honte bue, les pontes de la Relation Client ont revendiqué une prime sur l’exploitation de leurs télétravailleurs...

Jamil Manar
18/6/2020
CANETON FOUINEURUn concept riche de sens

Ce dont l’administration publique a un pressant besoin, c’est d’insuffler un vent de renouveau au développement technologique et digital...

16/6/2022