La rédaction
14/1/2021 1:48

Mais où est passé le vaccin chinois de la marque Sinopharm ? Donné à chaque fois pour imminent par des canaux plus ou moins officiels,...

Mais où est passé le vaccin chinois de la marque Sinopharm ?  Donné à chaque fois pour imminent par des canaux plus ou moins officiels, il n’a pas l’air d’avoir pris le chemin du Royaume. Ce retard pour le moins incompréhensible s’est répercuté sur la campagne de vaccination que le Maroc était pourtant l’un des premiers pays à avoir annoncé (dès le 9 novembre sa mise en place). Prévue pour le 4, puis le 20 décembre avant d’être programmée de nouveau pour la fin de l’année.  Nous sommes en janvier et toujours pas le moindre flacon de la piqûre chinoise… La cargaison se serait-elle égarée ou volatilisée en route ? Un site électronique a même avancé l’hypothèse d’un détournement de la marchandise sur le tarmac d’un aéroport étranger… Le précieux liquide doit susciter des vocations de la pirate version corona… Résultat : la campagne de vaccination, qui commence à tourner à la farce, a du plomb dans l’aile alors que de nombreux pays occidentaux et arabes ont commencé depuis plusieurs semaines à administrer la piqûre à leurs populations.

Mais quelle est donc la raison de ce retard ou annulation qui ne dit pas son nom ? Aucune. Le ministre de la Santé Khalid Aït Taleb, interpellé à plusieurs reprises sur ce problème, n’a pas fourni d’explication. Bonjour la transparence !  Et pour occuper une population qui commençait à s’impatienter, non sans inquiétude, le gouvernement a mis en route avec succès des campagnes des simulations de l’opération de vaccination et même des simulations de transport réfrigéré de vaccins. Déjà ça de gagné! Un gouvernement qui fait semblant vaut mieux qu’un gouvernement qui semble ne rien faire. Au moins, l’exécutif islamiste ne reste pas les bras croisés, il a travaillé dur pour masquer son grand ratage. Aux dernières nouvelles, les 10 millions de doses du vaccin de Sinopharm, destinées au personnel de première ligne, relèveraient de l’histoire ancienne. Et c’est un responsable de la Santé qui l’a laissé entendre en promettant l’arrivée vendredi 15 janvier d’un lot d’un million de doses du vaccin AstraZeneca. Quant à M. Taleb, il a décidé au nom de la visibilité de ne s’engager sur aucune date. Ni d’arrivée du vaccin ni de calendrier de vaccination. Vive l’incertitude. Et le vaccin chinois ? C’était juste une chinoiserie déjà périmée ?

Les plus lus
CANETON FOUINEURCes secteurs que le coronavirus étrangle…

Selon le ministère de l’Emploi, quelque 113.000 entreprises nationales ont déclaré un arrêt temporaire de travail depuis le 15 mars en ...

La rédaction
10/4/2020
CANETON FOUINEURLes dessous d’une cabale

Derrière le communiqué commun signé par le PAM, l’Istiqlal et le PPS contre le RNI au sujet de l’association Joud,...

Ahmed Zoubaïr
28/4/2021
CANETON FOUINEURReport des échéances de crédits : Le dispositif Bank of Africa

À l'instar d'autres banques de la place, Bank Of Africa (BoA) a déployé une batterie de mesures pour soutenir les entreprises et ménages...

La rédaction
3/4/2020
CANETON FOUINEURCes organisations des maladroits de l’homme...

Décidément, les autorités marocaines n’ont pas appris des erreurs du passé qu’elles reproduisent aujourd’hui encore...

La rédaction
8/10/2020