CANETON FOUINEUR

Condamné à 4 mois de prison en première instance

"Momo" sera-t-il audible en appel?
17/4/2024 23:04

« Je suis victime dans cette affaire. Je n’ai aucun lien avec les mis en cause. Je ne les connais pas et je ne les ai jamais rencontrés...

« Je suis victime dans cette affaire. Je n’ai aucun lien avec les mis en cause. Je ne les connais pas et je ne les ai jamais rencontrés auparavant », a réagi sur son compte Instagram l’animateur vedette de Hit Radio,  Mohamed Bousfiha, alias Momo, après sa condamnation mardi 9 avril  à 4 mois de prison ferme par  le tribunal de première instance de Aïn Sebaa à Casablanca. Deux autres accusés, ont écopé de la prison ferme, 5 et 3 mois, dans cette affaire pour le moins troublante . L’un des accusés, à l’origine de cette histoire, a prétendu, lors d’un appel téléphonique en direct dans l’émission de Momo,  avoir été victime d’un vol  ( à l’arraché) de son portable.
L’affaire éclate le lundi 25 mars, lorsque la DGSN annonce l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances d’un présumé « crime fictif » diffusé en direct durant l’émission « Momo Ramadan Show » Dans son communiqué, la DGSN  explique  avoir « réagi à l’appel téléphonique reçu par une station de radio privée lors duquel un auditeur a fait état du  vol de son téléphone portable alors qu’il passait en direct à l’antenne ». Les premières investigations révèlent  qu’il s’agit bien d’un délit fictif puisque l’auditeur concerné par l’appel a fourni une fausse identité dans le cadre d’une mise en scène montée  avec la complicité  d’une connaissance et de l’animateur. Celui-ci, tout comme sa famille et ses fans, est sous (l'onde) de choc. Niant toute complicité dans ce dossier, Momo qui se passerait volontiers de cette promo,  raconte les faits tels qu’ils se sont déroulés :    
«Pendant le Ramadan, j’ai un programme qui va de 14h à 17h, on essaye de divertir les gens pendant qu’ils sont sur la route ou dans les embouteillages avant la rupture du jeune… Il y a 15 jours, j’ai reçu plusieurs appels de la part des auditeurs, le quatrième était Marouane. A peine a-t- il  commencé à parler que nous avons entendu  “Voleur, voleur… IPhone, iPhone”, avant que  la ligne ne soit coupée».
Momo ajoute : «Je ne connais pas un seul d’entre eux, et toutes les personnes qui appellent le font pour participer au programme et gagner des cadeaux. Je ne les connais pas et je ne vais pas à leur rencontre. Je vous signale que je ne suis pas responsable de donner le prix, sauf dans certains cas exceptionnels, comme lors de l’incident dont nous avons été témoins».
Poursuivi en état de liberté après s’être acquitté d’une caution de 100.000 DH,  Mohamed Bousfiha continue à clamer  son innocence, affirmant devant les enquêteurs et les juges ne pas connaître les deux mis en cause ni d’Eve ni d'Adam. Une version des faits qui n’a pas  visiblement convaincu le tribunal qui a décidé  de lui infliger une peine privative de liberté. Youssef Chehbi, l’avocat de Momo, qui a fait appel, a assuré aux médias qu’il est techniquement impossible que l’animateur connaissance à l’avance l’identité des participants à l’antenne étant donné que les communications téléphoniques du public sont gérés par  le logiciel de Hit Radio qui opère le tri des participants de manière aléatoire. Et puis,  Momo n’a a priori aucun intérêt à participer à cette comédie  pour  faire le buzz autour de son émission de divertissement. Son programme  captive un public considérable dans une radio très écoutée qui pèse près de 10 % d’audience, selon les résultats d’audience du deuxième trimestre 2023 hors période du ramadan. Mohamed Bousfiha serait-il victime de son succès?

Les plus lus
CANETON FOUINEURLe stress hydrique est l’arbre qui cache la forêt

Président de la Confédération marocaine de l'agriculture et du développement rural (Comader), Rachid Benali est un oléiculteur reconnu...

Abdellah Chankou
18/4/2024
CANETON FOUINEURÇa disjoncte au Parlement

Sentant à plein nez les relents du clientélisme, les nominations opérées par les présidents des deux Chambres...

Jamil Manar
10/9/2020
CANETON FOUINEURChronique d'une faillite peu commune

Dans leur majorité, ces élus sont dépourvus de toute vision de développement de leur territoire et de valorisation de ses atouts, comme...

Ahmed Zoubaïr
22/2/2024
CANETON FOUINEURVers une indépendance totale à l’horizon 2030

Les ressources en eau souterraines sont stratégiques pour le Maroc. Dans une démarche volontariste, le groupe OCP...

Rachid Wahbi
8/4/2021