Nommé vendredi 15 mai à la Maison Blanche comme directeur scientifique de l’opération « Warp Speed », ...

Nommé vendredi 15 mai à la Maison Blanche comme directeur scientifique de l’opération « Warp Speed », un effort colossal visant à préparer « très rapidement » un vaccin contre la Covid-19, le Dr belgo-marocain Moncef Slaoui est au cœur d’un conflit d’intérêts potentiel révélé par le camp démocrate. Dr. Slaoui a dû démissionner de sa fonction de directeur de la société Moderna - qui planche sur la découverte d’un vaccin - pour superviser la mission qui lui a été confiée par le président américain Donald Trump. Toutefois, il continue à détenir des stock-options d’une valeur de 10 millions de dollars dans cette société dont la dernière flambée du cours en bourse est dû en partie à un soutien financier consenti par le gouvernement fédéral US. L’opposition démocrate demande au scientifique marocain de renoncer à son très confortable paquet d’actions pour continuer à être le chef de la mission «Warp Speed ». Comme quoi, on n’est jamais vacciné contre les mauvaises surprises !

Les plus lus
CANETON FOUINEURMasques, gels hydroalcooliques, casaques, visières et autres dispositifs de désinfection.../Le Business de la propreté sans pratiques propres

Avec les produits alimentaires dont le coronavirus a dopé les ventes, les kits de protection sanitaire représentent...

Sabrina El Faiz
26.5.2020
Souk au corona

Casablanca continue de produire des covidés via ces clusters à haut risque que sont principalement les usines, ...

La rédaction
25.5.2020
CANETON FOUINEURRamadan en confinement / Comment les MRE se débrouillent

L’opération Marhaba, ce grand programme de retour au bercail de nombreux Marocains de l’étranger, pour y passer...

Sabrina El Faiz
21.5.2020
CANETON FOUINEURCes Marocains qui brillent à l'international / Slaoui, Belyamani, Kadri et les autres

La success story de Moncef Slaoui, loin d’être isolée, est celle de nombreux Marocains qui ont dû s’expatrier...

Jamil Manar
20.5.2020