CANETON FOUINEUR

Sécurisation de la zone d’El Guergarat par le Maroc

Pathétique presse algérienne
Ahmed Zoubaïr
18/11/2020 0:38

Via ses journaux au garde-à-vous, l’Algérie des généraux a réagi à l’opération marocaine dans des articles confus...

Via ses journaux au garde-à-vous, l’Algérie des généraux  a réagi à l’opération marocaine dans des articles confus et dépourvus d’arguments qui respirent le désarroi de la bande algésarienne.

Saluée par de nombreux pays étrangers, l’intervention sereine des Forces armées royales  le 13 novembre a  mis fin aux agissements irresponsables d’une poignée de miliciens polisariens en rétablissant le trafic sur cette route reliant le Maroc et la Mauritanie bloquée des semaines durant par des petits bandits qui rançonnaient les routiers marocains. Il fallait que ce soit fait, que le Maroc a mené  cette opération de police salutaire surtout après les multiples mises en garde de l’ONU restées vaines pour que les séparatistes se retirent de cette zone tampon démilitarisée en vertu des accords de cessez-le-feu de 1991. Ce cessez-le-feu, le Front Polisario, de plus en plis aux abois et isolé, considère comme rompu après l’intervention de l’armée marocaine qui y a rétabli l’ordre et la sécurité, au grand soulagement de tous. Désormais, le Mur de défense au Sahara englobe El Guergarat devenu une zone stratégique depuis que le Maroc a entrepris sa reconquête économique et diplomatique du continent auréolée de son retour à l’Union africaine. Comme à son habitude, l’Algérie, via sa presse aux ordres, a réagi à l’opération marocaine dans des articles confus et dépourvus d’arguments qui révèlent le désarroi  de plus grandissant d’un pays qui ne sait plus comment  faire pour se débarrasser de sa création très encombrante qui s’est fourvoyée dans le petit banditisme du désert.

Cause chimérique

Le journal l’Expression ( 15/11/2020) n’a rien trouvé de mieux à écrire que de critiquer la position des pays du golfe qui ont salué l’intervention marocaine. «   Les Emirats arabes unis, le Qatar et le Bahreïn ont annoncé leur soutien et leur solidarité avec le Maroc. Sans nul doute cet empressement des pays du Golfe à fait et cause pour «le Maroc frère», obéit à un signal ». Le journaliste ; victime d’autocensure, n’a pas osé aller jusqu’au bout de pensée pour écrire le signal de la raison. Le quotidien d’Oran (15/11/2020) trouve pour sa part que le Maroc « a décidé d'utiliser une stratégie vieille comme le monde qui consiste à crier au loup pour guerroyer hors de ses frontières en planifiant une recette guerrière connue. Sérieusement empêtré dans une situation sociale et économique hautement dégradée, le pouvoir marocain planifie une dangereuse diversion et devra s'alourdir d'un pesant effort de guerre ».

La guerre d’usure que les junte militaire d’Alger a imposé au Maroc depuis 1975, par Polisario interposé, est en train de tirer à sa fin. La propagande de l’Algésario, qui s’est effritée à vue d’œil,  ne trompe plus personne. Le Sahara est autant marocain que l’Algérie des généraux est jalouse du Royaume. De son côté, le quotidien Liberté nous apprend que «  le Front Polisario et le gouvernement de la RASD ont lancé un appel “urgent” aux Nations unies et à l'Union africaine pour soutenir le peuple sahraoui dans sa lutte contre l'agression “brutale” du Maroc et ses violations du cessez-le-feu ». En rétablissant l’ordre à El Guergarat prise en otage par des mercenaires à la solde d’Alger, le Maroc a signé une belle victoire : le cessez-le-faux. Le faux d’une cause chimérique définitivement engloutie par les sables mouvants des camps de Lamhada à Tindouf.

Le même journal nous a  gratifié du contenu du communiqué du ministère algérien des Affaires algérien où il «appelle à la cessation immédiate de ces opérations militaires, dont les conséquences sont de nature à affecter la stabilité de toute la région”, tout en exhortant « les deux parties, le royaume du Maroc et le Front Polisario, à faire preuve d’un sens de responsabilité et de retenue, et au respect, dans son intégralité, de l’Accord militaire n°1, signé entre elles et l’ONU ». Que l’Algérie s’occupe de ses innombrables problèmes domestiques et veille à respecter son peuple en cessant d’insulter son intelligence avec sa rhétorique risible sur la défense du «peuple sahraoui ». Il en va du  peuple sahraoui comme des martiens: une pure chimère !

Les plus lus
L’ENTRETIEN À PEINE FICTIFMohamed Amekraz, le ministre PJD du Travail / Personne à déclarer !

Une équipe du Canard a cuisiné le ministre PJD du Travail Mohamed Amekraz au sujet de son mépris des droits...

Saliha Toumi
3/7/2020
CANETON FOUINEURLes masters mis de nouveau au tableau du déshonneur

Les masters au Maroc sont à nouveau pointés du doigt. Cette fois-ci, la charge émane d’un enseignant...

La rédaction
22/10/2020
CANETON FOUINEURLe Covid-19 percute les deux usines de Renault

Si les autorités sanitaires n’avaient pas recommandé aux unités industrielles connues pour être des nids de...

La rédaction
29/5/2020
CANETON FOUINEURLa planète en mode pause: Covid-19, virus ou anticorps ?

Le coronavirus a les allures d’une réaction épidermique d’une Terre exténuée, soumise à une rapine à grande échelle par un capitalisme...

Abdellah Chankou
28/3/2020