Incroyable mais vrai ! Alors que l’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc, interdit à ses avions de survoler son espace aérien, chassé les fellahs marocains de l’oasis de Arjat à Figuig, coupé le gaz à l’ONEE en condamnant le gazoduc Maroc-Europe et multiplié les déclarations hostiles et belliqueuses contre le Royaume, les dattes algériennes continuent paradoxalement à inonder le marché national et à être exposées sur les étals des commerçants qui ont pignon sur rue. Est-il normal de laisser commercer avec un voisin malveillant qui considère le Maroc comme son pire ennemi? A quoi rime ce qui exhale des odeurs de laxisme ? Ce n’est pas parce que l’offre exportable du pays du général usé Chengriha est très indigente, se limitant aux hydrocarbures et aux pieds de volaille - défense de rire - qu’il faut être tolérant. A l’échelle internationale, les opérations de commerce avec l’ennemi sont traditionnellement interdites et réprimées et font même l’objet de décrets. Cette affaire doit faire datte !

Les plus lus
CANETON FOUINEURLe ministère de la Justice au banc des accusés

Un rapport de l’IGF, qui a fuité récemment dans les médias, épingle le ministère de la Justice sur un appel d’offre...

Ahmed Zoubaïr
11/2/2021
CANETON FOUINEURFaire front et jouer franc !

Les informations au sujet de l’évolution de la pandémie covid-19 se développent et inondent l’ensemble des média. C’est à la fois une ...

Abdeslam Seddiki
28/3/2020
CANETON FOUINEURLe Maroc à vau-l’eau

Les coupures d’eau ça n’arrive pas qu’aux autres. Depuis quelques jours, l’eau ne coule plus 24 heures sur 24 dans...

Ahmed Zoubaïr
8/10/2020
DECONFINE DE CANARDMaroc Leasing certifié

Dans une démarche résolument orientée vers l’amélioration continue de ses services, Maroc Leasing,...

La rédaction
14/9/2020