Les recettes touristiques se sont élevées à 15,9 milliards de dirhams au titre du troisième trimestre de 2021, en hausse de 202% par rapport au même trimestre de l’année précédente, relève la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans sa note de conjoncture de novembre 2021. En revanche, les rentrées du secteur ont chuté de 40,2% comparativement à la même période de l’année 2019. Pour le seul mois de septembre 2021, ces recettes ont poursuivi leur amélioration entamée en juin dernier, enregistrant une appréciation, en glissement annuel, de 158,4%, après +289,7% en août, +144,2% en juillet et +15,2% en juin. S’agissant des nuitées et des arrivées touristiques, elles ont atteint 2,9 et 1,63 millions respectivement au titre des deux premiers mois du T3-2021, après 1,08 et 1,58 millions à la même période de 2020 et 5,52 et 3,87 millions en 2019.  A fin août 2021, le nombre des arrivées s’est renforcé, en une année, de 16,2% à 2,1 millions, alors que celui des nuitées a accusé une légère baisse de 0,5% à 5,6 millions.

Mais au-delà de ces chiffres bruts, la crise du secteur et de ses différents métiers est profonde. Le transport touristique par exemple, qui n’a profité que très modestement de cette petite embellie, est une filière sinistrée. De nombreux opérateurs sont entrés en contentieux avec les banques pour cause de défaut de paiement alors que d’autres ont dû vendre leur parc véhicule pour payer leurs dettes.

Les plus lus
CANETON FOUINEURBye bye Doing Business

Le groupe de la Banque mondiale a décidé d’arrêter la publication du fameux rapport « Doing Business ». C’est ce qui a été annoncé dans...

La rédaction
23/9/2021
CANETON FOUINEURGrande poussée de fièvre sur les prix

La crise sanitaire n’a pas fini de se transformer en crises multiformes sans précédent, qui ont provoqué des effets secondaires autrement...

Jamil Manar
24/11/2021
CANETON FOUINEURCovid-19 / Ils dessinent le jour d’après

Au-delà des mesures urgentes à prendre pour colmater les brèches et relancer une machine économique dévastée par...

La rédaction
28/5/2020