Abdelilah Benkirane.

Vous avez aimé Benkirane le bouffon, vous allez adorer Abdelilah la girouette. Dans une lettre manuscrite portant...

Vous avez aimé Benkirane le bouffon, vous allez adorer Abdelilah la girouette.  Dans une lettre manuscrite portant sa signature et publiée sur son compte Facebook, ce dernier apprend à ses fans qu’il est revenu sur sa décision de couper les ponts avec les membres de son parti dont certains sont des ministres en exercice qu’il a cités nommément dans une précédente lettre. « Suite à la demande de mes deux frères, le professeur Abderrahim Chikhi et le Docteur Azzedine Toufik, je renonce à ma décision de rompre les liens avec les personnes citées dans un précédent communiqué », en référence à Saâdeddine Al Othmani, Mustapha Ramid, Aziz Rebbah, Mohamed Amekraz et Lahcen Daoudi. L’ancien chef du gouvernement avait rompu, le 11 mars, ses relations avec les caciques du PJD et annoncé le gel de son adhésion au parti en guise de protestation contre l’adoption en conseil de gouvernement du projet de loi portant sur la légalisation du cannabis à des fins thérapeutiques. Un projet qui n’a rien d’illicite mais qui lui fait tourner bizarrement la tête…

Benkirane continue d’amuser la galerie avec un enregistrement audio diffusé, visiblement par inadvertance, par l’ex-ministre du Travail Mohamed Yatim sur les réseaux sociaux. Dans cet audio embarrassant pour l’ex-Premier ministre et qui a été supprimé juste après sa diffusion, il sermonne en ces termes :  « Si les députés votent contre cette loi, ils sont des miens et je suis des leurs. S’ils votent pour cette loi, il n’y aura plus rien à dire ». Sans joints, Benkirane sait mettre l’ambiance…

Les plus lus
CANETON FOUINEURDes minotiers pris la main dans le sac...

L’affaire du fameux trafic de blé subventionné sera bientôt instruite par la justice. Un rapport circonstancié établi par l’inspection...

La rédaction
17/12/2020
CANETON FOUINEURTata, destination de choix des apiculteurs et des éleveurs...

Plusieurs apiculteurs, pénalisés par la disparition des abeilles dans de nombreuses régions du pays où les pluies ont été rares,...

La rédaction
17/2/2022
CANETON FOUINEURDeux variants et une mutation ministérielle !

Deux cas confirmés de contamination au variant indien du nouveau coronavirus (Covid-19) ont été enregistrés à Casablanca,...

La rédaction
5/5/2021
CANETON FOUINEURUn avocat sans défense ?

A 79 ans, l’ex-ministre des Droits de l’homme sous le règne de feu Hassan II, en délicatesse avec la justice sur plusieurs dossiers,...

Jamil Manar
24/2/2022