CANETON FOUINEUR

Nomination d’un envoyé personnel du SG pour le Sahara marocain

Sonnée, l’Algésario fait dans l’anti-jeu
La rédaction
22/4/2021 1:39
Omar Hilale, ambassadeur du Maroc à l’ONU.

L’ambassadeur et représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU Omar Hilale a mis à nu les manœuvres...

L’ambassadeur et représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU Omar Hilale a mis à nu les manœuvres algéro-polisariennes autour de la nomination d’un envoyé personnel du secrétaire général pour le Sahara marocain. Dans une correspondance adressée aux membres du Conseil de sécurité des Nations unies, à la veille des consultations du Conseil sur la question du Sahara marocain prévues mercredi 21 avril, M. Hilale a dénoncé le rejet par l’Algérie et sa création de les candidatures de deux personnalités internationales proposées par l’ONU et que le Maroc a acceptées : L’ancien Premier ministre roumain, Petre Roman en décembre 2020, puis l’ex-ministre des Affaires étrangères du Portugal Luis Amado, en mars dernier. «À travers ses réponses positives et diligentes à ces propositions, le Maroc confirme son engagement de soutenir les efforts exclusifs de l’ONU pour résoudre ce différend, ainsi que son respect des résolutions du Conseil de sécurité», a écrit le diplomate marocain.

«À l’opposé, l’Algérie et le Polisario continuent de bloquer le processus politique onusien. En moins de trois mois, ils ont refusé les deux propositions de nomination de M. Petre Roman et de M. Luis Amado, ce qui constitue une violation flagrante de la résolution 2548, qui a demandé la nomination d’un nouvel Envoyé personnel dans les meilleurs délais», a-t-il fait remarquer tout en rappelant que «l’initiative d’autonomie, dans le cadre de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Maroc, et dont la prééminence, le sérieux et la crédibilité ont été consacrés dans les 17 résolutions du Conseil de sécurité depuis sa présentation en 2007, est et restera l’unique solution à ce différend ». Sonnée par la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur son Sahara aggravée par une succession de revers diplomatiques incarnées notamment par l’ouverture de nombreuses représentations diplomatiques étrangères à Laâyoune et Dakhla, l’Algésario n’a plus que l’énergie de l’obstruction et de l’anti-jeu. Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres va-t-il sortir le carton rouge ?

Les plus lus
CANETON FOUINEURAstraZeneca efficace à 92% contre le variant Delta ?

Le laboratoire anglo-suédois a indiqué mardi 23 juin que de nouvelles données délivrées par l'autorité sanitaire...

La rédaction
1/7/2021
CANETON FOUINEURLes Tarawih en plein air ?

Organiser les tarawih, ces prières collectives ramadaniennes qui se déroulent après la dernière prière de Al Ichaa, en plein air,...

La rédaction
25/3/2021
CANETON FOUINEURLe Maroc a-t-il laissé faire ?

L’enclave de Sebta a vécu lundi dernier un afflux migratoire sans précédent qui a poussé certains observateurs...

Jamil Manar
20/5/2021
CANETON FOUINEURLes masters mis de nouveau au tableau du déshonneur

Les masters au Maroc sont à nouveau pointés du doigt. Cette fois-ci, la charge émane d’un enseignant...

La rédaction
22/10/2020