Il y a un avant et un après pour les établissements d’enseignement privé. Ces derniers risquent de faire les frais...

Il y a un avant et un après pour les établissements d’enseignement privé. Ces derniers risquent de faire les frais de la colère de nombreux parents d’élèves contre le comportement des propriétaires de ces enseignes qui ont exigé d’eux de payer la totalité des frais de scolarité du 2ème et du 3ème trimestre. Et ce sans tenir compte de la particularité des cours à distance qui génèrent moins de frais et d’heures d’apprentissage que l’enseignement présentiel. En guise de représailles, les appels au boycott des écoles privées et  à la migration vers l’école publique se multiplient sur les réseaux sociaux. Les mécontents sont décidés à les corriger…

Les plus lus
CANETON FOUINEURZiane perd sa boutique politique

Bien que Me Mohamed Ziane l’ait qualifié de traître, Isaac Charia a réussi à lui succéder à la tête du Parti...

La rédaction
4/2/2021
CANETON FOUINEURTrump quitte enfin la Maison-Blanche...

C’est un départ en catimini qui lui ressemble : Peu commun. Donald Trump a cédé mercredi 20 janvier les clés du pouvoir à Joe Biden...

La rédaction
21/1/2021
CANETON FOUINEURLe coronavirus fait respirer le made in Morocco...

Suite à l’annonce du confinement général, bon nombre d’entreprises ont tiré la sonnette d’alarme. Ne pouvant se convertir au télétravail...

Sabrina El Faiz
10/4/2020
CANETON FOUINEUROppo c'est du pipeau ?

Temple du commerce, de la contrebande comme de la contrefaçon, la Joutia de Derb Ghallef est au centre d’une drôle...

La rédaction
5/11/2020