Le couvert végétal de Tata très convoité en ces temps d’insuffisance des pluies...

Plusieurs apiculteurs, pénalisés par la disparition des abeilles dans de nombreuses régions du pays où les pluies ont été rares,...

Plusieurs apiculteurs, pénalisés par la disparition des abeilles dans de nombreuses régions du pays où les pluies ont été rares, ont délocalisé en ce début de printemps leurs ruches dans les régions du Sud comme la province de Tata. Dans les villages de cette partie du Maroc, les abeilles peuvent butiner grâce au couvert végétal que les bonnes pluies automnales ont fait pousser en abondance. Fuyant leurs terres en mal de verdure, les apiculteurs ont installé leurs ruches dans les montagnes couvertes de végétation avec le vif espoir que la nature généreuse du grand sud leur permettra de récolter de bonnes quantités de miel. Depuis le début de février, il n’est pas rare de rencontrer dans Tata et sa région une myriade de camions chargés de cheptel que ses propriétaires, fuyant leurs douars que les ondées bienfaitrices ont boudées cette année, lâchent dans le désert pour paître ses diverses plantes. Connus pour leur hospitalité légendaire malgré leurs conditions de vie très dures, les habitants de Tata ont accueilli à bras ouverts leurs concitoyens des zones assoiffés à la recherche de pâturages pour leurs troupeaux   ou de meilleures conditions pour leurs ruches. Moralité : On peut faire son miel à Tata…

Les plus lus
CANETON FOUINEURUne piètre séquence

La culture au Maroc a toujours été le parent pauvre des politiques publiques. C’est pour cette raison que les...

Jamil Manar
8/10/2020
CANETON FOUINEURDragage en eaux troubles

Le patron de Drapor Mustapha Aziz est au cœur d’un bras de fer judiciaire avec le ministre de l’Environnement Abdelkader Amara...

Ahmed Zoubaïr
12/5/2021
CANETON FOUINEURMasques, gels hydroalcooliques, casaques, visières et autres dispositifs de désinfection.../Le Business de la propreté sans pratiques propres

Avec les produits alimentaires dont le coronavirus a dopé les ventes, les kits de protection sanitaire représentent...

Sabrina El Faiz
26/5/2020