La rédaction
4/3/2021 2:09
Daniel Julien, le patron international de Teleperformance.

Elle commence sa lettre par « mes chers teleperformers » et la conclut par votre « Directrice Fidèle et Dévouée,...

Elle commence sa lettre par « mes chers teleperformers » et la conclut par votre « Directrice Fidèle et Dévouée, Corinne » (appréciez les majuscules). Corinne (le nom n’est pas mentionné) n’écrit pas à des amis comme le laisse entendre le ton familier  de la lettre mais à ses précieux forçats du combiné des centres d’appel appartenant au groupe Teleperformance, installés à Témara, dans la région de Rabat. D’entrée de jeu, la gentille Corinne plante le décor en ces termes : « Comme vous avez pu le constater, nous avons commencé la distribution des caméras à utiliser par les collaborateurs en télétravail». Et sans transition, elle se met en mode réaction en répondant au passage à l’article du Canard du 18 février intitulé « Big Brother à Teleperformance » dénonçant la volonté de l’opérateur de fliquer, en violation de la loi, ses employés à domicile. « Contrairement à ce que vous avez ou lire dans les différents médias, il ne s’agit nullement d’une démarche « Big Brother » de surveillance et ne porte en aucun cas atteinte à votre vie privée, puisque les caméras qui sont distribuées ne peuvent pas être déclenchées à distance. Elles ne peuvent être activées que par le collaborateur lui-même ».

Ah bon ! Ce qui pourrait laisser croire que le téléopérateur a le choix d’allumer ou non sa webcam. En fait, un faux choix. Car la gentille Corinne fait l’impasse sur le sort de l’employeur qui refuse, d’aventure, d’activer gentiment son dispositif dont elle justifie la mise en place par « la crainte de perdre le lien de proximité entre nos agents en télétravail et l’entreprise ». Ainsi, la caméra placée sur le poste de travail comme une gentille épée de Damoclès sur la tête du télétravailleur fait-elle dissiper comme par magie la crainte de le perdre de vue ! Vous l’avez compris, les « teleperformeurs» sont trop précieux pour ne pas les mettre en liberté surveillée, tout en les aidant à cadrer le grand Objectif aux objectifs d’une performance qui vire souvent pour eux à la souffrance. Zoomez, il y a tout à voir !

Les plus lus
CANETON FOUINEURLe gouvernement se déjuge

Sous la pression de l’opinion publique et devant le tollé général soulevé par le projet de loi très controversé 22.20...

La rédaction
10/5/2020
CANETON FOUINEURBig Brother à Comdata (suite)

L’article intitulé « Big Brother à Comdata », paru dans l’édition n° 621, a valu au Canard une petite mise au point...

La rédaction
22/10/2020
CANETON FOUINEURMaroc Telecom consacré leader par trois organismes étrangers indépendants

Maroc Telecom est arrivé en tête dans les tests d’évaluation réalisés par trois organismes internationaux indépendants, spécialisés dans...

18/3/2022
CANETON FOUINEURCes Marocains qui rechignent de passer à la caisse...

Ils sont très peu nombreux les Marocains qui ont déclaré jusqu’ici leurs employés à domicile auprès de la CNSS...

Ahmed Zoubaïr
9/7/2020