La rédaction
3/12/2020 1:04

Depuis quelques mois, les tarifs du fret maritime connaissent une hausse constante. Le transport d’un conteneur à 20 pieds et à 40...

Depuis quelques mois, les tarifs du fret maritime connaissent une hausse constante.  Le transport d’un conteneur à 20 pieds et à 40 pieds coûte les yeux de la tête. Cette envolée spectaculaire se répercute sur les opérations import /export, pénalise fortement les opérateurs économiques et fait par conséquent renchérir le prix des marchandises. Cette situation, très préjudiciable pour l’économie marocaine, accentue davantage la dépendance du Royaume vis-à-vis des armateurs étrangers qui sont en position de force pour imposer les tarifs du tarif qu’ils veulent. Là où l’on voit que le Maroc, dont le commerce extérieur est réalisé à plus de 90% par les géants de la mer que sont Maersk et CMA-CGM, doit d’urgence reconstruire sa flotte marchande qu’il a laissé bizarrement mourir pour maîtriser son destin économique et commercial aujourd'hui entre les mains de lobbies internationaux puissants. Vivement un retour du ministère de la mer !  C’est sous le mandat de  l’ex-ministre de tutelle Karim Ghellab qu’a été bazardé en 2007 le fleuron de l’armement national qu’est la Comanav, cédé au français CMA-CGM qui a vendu à son tour Comanav Ferry à Comarit et supprimé en juin 2011 Comanav Fret. Résultat : Comanav, ainsi démembrée, n’existe plus. Tout comme IMTC de feu commandant Karia. Le Royaume, qui est passé de 66 navires battant pavillon marocain dans les années 80 à pratiquement zéro aujourd’hui, fait partie des rares pays du pourtour méditerranéen à ne pas disposer de son propre armement. C’est un choix politique…de fond ?

Les plus lus
CANETON FOUINEUREntreprises / Quelle politique santé et sécurité post-Covid19 ?

Si la crise sanitaire mondiale actuelle a eu au moins un mérite, c’est celui d’avoir favorisé l’émergence d’une prise de conscience...

Dr Saoussan Bekkali
18/6/2020
CANETON FOUINEURCe Maroc qui respire la précarité et la fraude alimentaire

La ville de Settat est confrontée depuis quelque temps à une recrudescence des cas de tuberculose. La consommation de lait et ses dérivés...

Ahmed Zoubaïr
16/6/2022
DECONFINE DE CANARDRetour forcé

Le Maroc vient de signer un accord avec la France... Le cadre est solennel et l'instant ne l'est pas moins... Les photographes des deux...

Noureddine Tallal
10/12/2020
CANETON FOUINEURLes call centers du Maroc réclament leur part du gâteau du Fonds spécial Covid-19/Une rapacité sans appel

Toute honte bue, les pontes de la Relation Client ont revendiqué une prime sur l’exploitation de leurs télétravailleurs...

Jamil Manar
18/6/2020