Feu Lahcen Lyoussi.

Un centre culturel à la mémoire de Lahcen Lyoussi verra bientôt le jour à Sefrou. Le coup d’envoi de ce complexe, fruit d’une convention...

Un centre culturel à la mémoire de Lahcen Lyoussi verra bientôt le jour à Sefrou. Le coup d’envoi de ce complexe, fruit d’une convention tripartite conclue entre le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, et la commune de Sefrou, a été donné vendredi 31 décembre 2021. C’est le moins que l’on puisse entreprendre pour garder vivace dans la mémoire locale et collective le souvenir de ce nationaliste de la première heure qui en tant que caïd joua un rôle-clé dans la lutte anticoloniale dans le Moyen Atlas. Premier ministre de l’Intérieur du Maroc indépendant, puis ministre de la Couronne, Lahcen Lyoussi, décédé en 1970, est l’enfant prodige de la région où son nom est associé à une période glorieuse de l’histoire du Maroc. Issu de la tribu des Aït Youssi dans le Moyen Atlas, connue pour sa bravoure et sa résistance farouche au colonisateur, il fonde en 1958 avec quelques compagnons de route comme Abdelkrim El Khatib le Mouvement Populaire. Objectif de ce projet partisan audacieux à l’époque, contrer les pulsions hégémoniques de l’Istiqlal et contribuer à l’avènement d’un Maroc politique pluriel. Signe distinctif de Lahcen Lyoussi, la défense du pluralisme démocratique et le combat contre la pensée unique qu'il mettait au-dessus de toute autre considération. Pour lui, se battre pour cet idéal était un trait de culture...

Les plus lus
CANETON FOUINEURKhalid Aït Taleb et Mohamed Youbi ne sont pas sur la même longueur d’ondes / Chronique d’un désaccord parfait

Les réseaux sociaux ont relayé dernièrement une rumeur selon laquelle le directeur de l’épidémiologie et de la lutte...

Sabrina El Faiz
4/6/2020
CANETON FOUINEURLe PJD battu avant l’heure...

Le PJD en a été pour ses frais, lui qui croyait que la Cour constitutionnelle allait invalider l’amendement introduit...

La rédaction
14/4/2021
CANETON FOUINEURCovid : Le Maroc ose la troisième dose

Va pour la campagne de la 3ème dose qui a démarré lundi 4 octobre après le feu vert donné par le comité scientifique et technique...

La rédaction
8/10/2021