CANETON FOUINEUR

Wana fait condamner Maroc Telecom sur le dossier de l'ADSL

Une lourde sanction financière
Jamil Manar
31/1/2024 23:46
Maroc Telecom a fait appel de sa condamnation...

« Il a été porté à la connaissance de Maroc Telecom que le Tribunal de Commerce de Rabat a rendu le 29 janvier 2024, un jugement ordonnant..

« Il a été porté à la connaissance de Maroc Telecom que le Tribunal de Commerce de Rabat a rendu le 29 janvier 2024, un jugement ordonnant à Maroc Telecom d’indemniser Wana Corporate d’un montant de 6 368 371 743 dirhams au titre de dommages et intérêts pour des pratiques anticoncurrentielles », nous apprend un communiqué diffusé mardi 30 janvier  2024 par le  leader national des télécoms. La condamnation de Maroc Telecom à cette très lourde  amende  a  trait au sempiternel dossier conflictuel du partage de la boucle locale en cuivre. Le réseau cuivre désigne l’ensemble des câbles en cuivre installés sur le territoire national, relient les foyers et permettent l’accès aux services de téléphonie fixe et d’Internet en ADSL. S’estimant lésé par Maroc Telecom qui est le propriétaire de ce réseau au Maroc,  Inwi  lui a réclamé au titre du préjudice supposé subi quelque 6,8 milliards de DH dans le cadre d’une procédure judiciaire initiée en en 2021 ! Une somme colossale qui correspond à environ 20% du chiffre  d’affaires et un peu plus du résultat annuel de la deuxième capitalisation boursière du Maroc. Certains observateurs s’interrogent en privé sur le sens de ce jugement qui a fait dévisser l’action Maroc Telecom en bourse.
A rappeler que l’opérateur a déjà payé une amende correspondant à 10% de son chiffre d’affaires, soit la somme de 3,3 milliards de DH, versée au Trésor public  pour «abus de position dominante » sur le même  dossier de dégroupage de la boucle locale  suite à sa condamnation en février 2020 par l’ANRT. Jouant le rôle du gendarme du secteur, cette agence est alors  dirigée alors Azzedine El Mountassir Billah, qui devient en septembre 2020  président de Wana Corporate.
Ce n’est pas fini. Maroc Telecom subit une autre sanction  financière en juin 2022  d’un montant de 2,4 milliards de DH pour « pratiques discriminatoires contre les concurrents ».
Wana Corporate, propriétaire de l’opérateur Inwi,  dont les résultats ne font l’objet d’aucune communication, il accuse Maroc Telecom de pratiques anticoncurrentielles sur le dossier censé être clos en relation  avec l’ADSL ( Internet fixe), une technologie ringardisée  depuis plusieurs années par la fibre optique et la 5G en devenir. Contrairement à Maroc Telecom et Orange qui proposent depuis longtemps des offres de fibre optique à leurs clients, Inwi continue à s’accrocher à l’ADSL qui a disparu commercialement  dans beaucoup de pays.

Les plus lus
DECONFINE DE CANARDLe PJD excommunie une militante

Le PJD est un parti où règnent en interne la démocratie et la liberté de parole ! Une conseillère municipale de...

La rédaction
26/11/2020
CANETON FOUINEURLes avocats écopent d’Abdellatif Ouahbi…

Le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi a provoqué la colère de ses anciens confrères avocats en les accusant en des termes...

La rédaction
18/11/2021
CANETON FOUINEURLes Lions sont lâchés

La grande star du Qatar c'est sans conteste la bande à Regragui qui a réussi à renverser de grandes équipes et à séduire au-delà de son...

Ahmed Zoubaïr
8/12/2022
CANETON FOUINEURIndustrialisation et souveraineté économique

Penser à l’après coronavirus par les temps de confinement qui courent est une tâche ardue. Si tout le monde, ou presque, admet qu’à ...

Abdeslam Seddiki
10/4/2020