CANETON FOUINEUR

Adil Atta candidat RNI aux élections régionales à Casablanca-Anfa

Une valeur sûre pour Casablanca-Settat
La rédaction
1/9/2021 13:40
Adil Atta. Un engagement politique fort au service de la région...

La plus grande région du Maroc, Casablanca-Settat, qui concentre l’essentiel de la richesse économique du pays mais aussi des inégalités sociales et des disparités territoriales, aiguise les appétits des principaux partis politiques en lice.
Le PAM, qui en est l’enseigne sortante à travers Mustapha Bakkoury en délicatesse avec la justice sur sa gestion du dossier des énergies renouvelables, espère la conserver avec la candidature du secrétaire général de la Fédération française du judaïsme marocain Joseph Skira. Mais ce n’est pas gagné d’avance pour cette formation en panne dont le secrétaire général ne manque pas d’air et brasse beaucoup de vent. La concurrence est rude pour les 75 sièges du conseil régional que se disputent plusieurs dizaines de listes.  
Pour ce scrutin qui revêt une importance particulière,  le RNI s’est bien mobilisé pour améliorer son score qui était de 6 sièges lors des régionales de 2015 qui lui ont valu d’occuper la 4ème place. A cette fin, le Rassemblement a déployé un plan de bataille fort et rigoureux qui s’appuie   sur un certain nombre de candidats jeunes et entreprenants accrédités dans les 16 préfectures et provinces de la région. Au rang desquels figure  le très dynamique Adil Atta qui conduit la liste du parti sur la circonscription de Casa-Anfa. Entrepreneur aguerri,  homme des médias et consultant en veille stratégique pour divers organismes étrangers, secteurs où il a accumulé une expérience très appréciable, le profil expert et avisé de M. Atta suscite  l’attention, l’intérêt et la confiance. Capable de convaincre et de rassembler, moderne  et ouvert sur son environnement, il a tous les atouts en main pour relever le défi qu’il s’est lancé.
C’est le premier engagement en politique pour ce natif de la capitale économique en 1973 apprécié également pour son militantisme associatif auprès des couches défavorisées. Toujours partant pour donner un coup de main pour les petites gens, jamais indisponible pour ceux qui ont besoin de son soutien, Atta est un homme débordant de bonté qui se lit  d’ailleurs sur son visage jovial. Le slogan du RNI, « Vous méritez mieux », lui parle et le pousse à porter une ambition forte pour une région à la fois centrale et stratégique où se joue l’avenir du pays. Fin connaisseur des problèmes et des défis de Casablanca-Settat sur lesquels il porte un regard lucide, Adil Atta veut contribuer à faire vivre la régionalisation avancée dont les compétences ont été élargies et diversifiées au fil des réformes. Comment ? En réinventant une action publique orientée, par des initiatives innovantes et audacieuses, vers la promotion de  l’investissement productif et l’accompagnement des entreprises tout en favorisant la coordination des acteurs publics sur les dossiers stratégiques comme l’emploi, l’enseignement, la formation professionnelle et la santé.
Quelle configuration politique pour la plus grande région du Royaume ? Porté par une dynamique vertueuse enclenchée depuis près de 5 ans, le RNI garde toutes ses chances.

Les plus lus
CANETON FOUINEURPourquoi le Maroc joue son va-toux

Alors qu’il fait l’objet d’une grosse controverse à l’étranger, le ministère de la Santé a fait officiellement et résolument le choix de ...

Ahmed Zoubaïr
28/3/2020
CANETON FOUINEURLa France pressée d’emboîter le pas aux Etats-Unis

Plusieurs voix s’élèvent dans les milieux politiques français pour que Paris mette fin à sa politique de neutralité sur le dossier...

La rédaction
18/2/2021
CANETON FOUINEURCes Marocains qui brillent à l'international / Slaoui, Belyamani, Kadri et les autres

La success story de Moncef Slaoui, loin d’être isolée, est celle de nombreux Marocains qui ont dû s’expatrier...

Jamil Manar
20/5/2020