Au lendemain de son retour en Algérie, son vrai pays, juste après un simulacre de procès en Espagne, le mercenaire en chef du Polisario Brahim Ghali a reçu la visite du président algérien Abdelaziz Tebboune venu s’enquérir de son état de santé sur son lit d’hôpital militaire à Alger, après son séjour médical espagnol qui a tourné au scandale. Le criminel de guerre, visiblement mal en point, qui articule difficilement, a voulu faire de l’humour en déclarant qu’il a « honoré leur justice » (espagnole). Ce à quoi, son visiteur et sponsor lui a répondu en louant ses qualités de militant et de révolutionnaire. Cette visite, immortalisée par des caméras, montre clairement si besoin est que l’Algérie et le Polisario ne font qu’un et qu’ils ne forment qu’une seule entité unie dans la haine contre le Maroc.

Les plus lus
CANETON FOUINEURSept clés pour la relance

La crise économique que connait le pays, suite à une crise sanitaire inédite, interpelle tout un chacun. Elle nous invite à une réflexion...

Abdeslam Seddiki
25/4/2020
CANETON FOUINEURLes petits calculs du PJD

Les islamistes ne veulent pas couvrir la totalité des circonscriptions pour éviter éventuellement d’arriver...

Ahmed Zoubaïr
17/9/2020
CANETON FOUINEURLa saison estivale tombe à l’eau

Ceux qui croyaient que la ministre du Tourisme Nadia Fettah Alaoui allait livrer lundi 8 juin devant les députés un calendrier...

Ahmed Zoubaïr
11/6/2020