Au lendemain de son retour en Algérie, son vrai pays, juste après un simulacre de procès en Espagne, le mercenaire en chef du Polisario Brahim Ghali a reçu la visite du président algérien Abdelaziz Tebboune venu s’enquérir de son état de santé sur son lit d’hôpital militaire à Alger, après son séjour médical espagnol qui a tourné au scandale. Le criminel de guerre, visiblement mal en point, qui articule difficilement, a voulu faire de l’humour en déclarant qu’il a « honoré leur justice » (espagnole). Ce à quoi, son visiteur et sponsor lui a répondu en louant ses qualités de militant et de révolutionnaire. Cette visite, immortalisée par des caméras, montre clairement si besoin est que l’Algérie et le Polisario ne font qu’un et qu’ils ne forment qu’une seule entité unie dans la haine contre le Maroc.

Les plus lus
CANETON FOUINEURLes méthodes peu soft de Softgroup

La patronne de Softgroup est au cœur d’un conflit troublant avec les locataires d’une résidence Art déco à Casablanca qu’elle a fait...

11/5/2023
CANETON FOUINEURLa maire de toutes les polémiques

Le RNI a fait élire une maire d’exception à Rabat. Asmae Rhlalou a le chic de faire trop parler d’elle. Pas dans le bon sens...

Saliha Toumi
6/7/2023
CANETON FOUINEURLes Marocains de plus en plus habités par l’Espagne…

Les Marocains font partie des étrangers (Suédois, Danois et Allemands) qui sont les gros clients de l’immobilier espagnol qui se...

La rédaction
24/11/2021