Cela fait quelques semaines que la campagne de vaccination nationale tourne au ralenti en raison de la pénurie des doses de vaccins...

Cela fait quelques semaines que la campagne de vaccination nationale tourne au ralenti en raison de la pénurie des doses de vaccins du Chinois Sinopharm et du Britannico-suédois AstraZeneca.

Depuis que le Serum Institute of India, implanté à New Delhi, qui fabrique le vaccin de AstraZeneca, a annoncé le 21 mars un retard de livraison de nouvelles commandes destinées à un certain nombre de pays dont fait partie le Maroc, tous les espoirs sont placés sur le Russe Spoutnik V et l’Américain Johnson & Johnson. Espoirs qui risquent d’être déçus, le marché international des vaccins étant en proie à une immense tension en raison de l’importance croissante de la demande par rapport à l’offre. Satisfaire toutes les commandes de tous les pays bute sur le rythme de production qui ne peut pas aller au-delà de ses capacités objectives.

Le Royaume qui a passé commande de 25 millions de doses du vaccin AstraZeneca et 40 millions de doses du vaccin chinois Sinopharm attendrait la réception de 2 millions de doses à la fin de ce mois de mars. Pourvu que le Chinois, qui a montré sa grande capacité à ne pas respecter ses engagements écrits, ne lui pose un chat pardon un lapin…

Les plus lus
CANETON FOUINEURUn tueur à pages est né

Profitant du contexte exceptionnel créé par le coronavirus, Moncef Belkhayat s’est empressé de réduire les salaires des collaborateurs ...

La rédaction
25/4/2020
CANETON FOUINEURBusiness associatif...

31 milliards de DH. C’est la bagatelle touche entre janvier 2019 et octobre 2020 par 273 associations au Maroc...

La rédaction
19/11/2020
CANETON FOUINEURLe retour des prières collectives

Les mosquées réouvriront progressivement leurs portes aux prières collectives mercredi 15 juillet sur l’ensemble...

La rédaction
9/7/2020
CANETON FOUINEURLes symptômes inquiétants d’un scandale international

Ce qui a été présenté comme une étude rétrospective sérieuse publiée par la prestigieuse Revue médicale ...

Jamil Manar
4/6/2020