Le passeport sanitaire est-il le sésame qui ouvrira les destinations touristiques fermées à cause du Covid...

Le passeport sanitaire est-il le sésame qui ouvrira les destinations touristiques fermées à cause du Covid et permettra enfin la relance tant attendue du secteur des voyages ? De nombreux pays comme l’Espagne - RAS du côté du ministère marocain du Tourisme - ont décidé de le lancer prochainement pour sauver la saison estivale 2021. De quoi remplir très rapidement les carnets de commande que la crise sanitaire a dégarnis depuis maintenant plus d’une année, empêchant du coup les gens de prendre l’avion qui lui aussi est cloué au sol par le Covid… Jugé par certains comme discriminatoire et prématuré en raison de l’incertitude liée au degré d’efficacité des vaccins, le passeport sanitaire digital comporte toutes les données des voyageurs ayant un lien avec le coronavirus. Il présentera les résultats de tests Covid-19, le certificat de vaccination contre le coronavirus ou encore les conditions requises du pays de destination. Toutes ces données devront voyager avec les passagers et sont obligatoires pour embarquer dans un vol… L’espoir d’une sortie de crise touristique est permis, d’autant plus que l’envie de voyager, voire de s’évader n’a jamais été aussi forte. Pourvu que les vagues des plages prennent véritablement le dessus…

Les plus lus
CANETON FOUINEURPourquoi le Maroc a changé de stratégie

Organiser l’isolement des patients du Covid-19 à Benslimane ou à Ben Guérir ne représente plus la seule alternative...

Jamil Manar
9/7/2020
CANETON FOUINEURComment grossir avec Danone

Interdits depuis plusieurs années de publicité en France pour leurs effets néfastes sur la santé, les probiotiques...

Jamil Manar
28/7/2020
CANETON FOUINEURCirculez, il y a beaucoup à avoir…

La question de la gestion et de la valorisation des déchets commence à gagner du terrain au Maroc. Enjeu écologique...

Jamil Manar
9/4/2021
CANETON FOUINEURMasques alternatifs : Le filon en or des textiliens marocains

Ces fichus grand public, subventionnés par le Fonds spécial Covid-19, sont en plus introuvables, chers et de mauvaise qualité. Cherchez ...

La rédaction
8/4/2020