Des voisins qui ne nous veulent pas que du bien !

Noureddine Tallal
25/12/2020 15:56
Des voisins qui ne nous veulent pas que du bien !

Le Maroc est en marche ! Après la politique des barrages de feu Hassan II, qui a permis au pays de faire face, sans trop de dégâts,...

Le Maroc est en marche ! Après la politique des barrages de feu Hassan II, qui a permis au pays de faire face, sans trop de dégâts, aux sécheresses cycliques qui se sont succédée ces dernières décennies, place, depuis le début des années 2000, aux grandes infrastructures et aux projets industriels audacieux ! Des projets qui fleurissent de Tanger à Lagouira, pour permettre au pays de s’extirper enfin de son sempiternel statut de pays en voie de développement, et de générer suffisamment d’emplois à une population jeune et dynamique… Mais Lhaj Miloud constate que d’aucuns voient d’un mauvais œil les avancées de ce Maroc entrepreneurial et besogneux!

Ainsi, pour la junte au pouvoir à Alger, les méga projets lancés depuis l'événement du Roi Mohammed VI, ont pour seul objectif de nuire à l'Algérie et de lui faire de l'ombre… En plus, nous leur piquerions leurs idées et leurs partenaires traditionnels ! Le grand port sur la Méditerranée, ils y pensaient depuis une vingtaine d’années… Et ils continuent à y penser « sérieusement » puisqu’après quatre années d’intenses réflexions, ils viennent de décider de relancer, à 60 kilomètres d’Alger, le projet dit « Cherchell Port Project »… So british, isn’t it ? Oui, les généraux se sont mis à l’anglais, désormais ! Pendant ce temps, le Maroc a construit et mis en exploitation Tanger Med 1 et 2, et ce n’est pas terminé ! Le gazoduc reliant le Nigéria à l’Algérie, ils y pensent aussi depuis plus de vingt ans, et voilà que le Maroc, en deux temps trois mouvements, présente un dossier mieux ficelé et leur dame le pion encore une fois, sans tambour ni trompette ! Veni, vidi, vici ! Idem concernant le projet de Renault qui, sanglotent-ils sur l’épaule de qui veut bien les entendre, aurait dû voir le jour en Algérie !

Il en va de même pour Madrid, pour qui les grands chantiers lancés par notre pays dans les régions du Nord, ont pour seule ambition d'asphyxier économiquement les villes occupées de Sebta et Mellilia. Des villes, qui comme chacun le sait, sont espagnoles, clament en toute mauvaise foi nos amis ibériques, avec des trémolos dans la voix ! Même si elles se trouvent en territoire marocain et sur le continent africain, ne vous fiez pas aux apparences ! Les nostalgiques de l’empire colonial n’en démordent pas, le Maroc userait de basses manœuvres, pour rendre la vie bien difficile aux braves commerçants des présides…. Commerçants qui se souviennent avec nostalgie des années de prospérité où la contrebande battait son plein, et où des marchandises, de bonne (et de moins bonne) qualité, inondaient nos marchés du Nord au Sud du Royaume. Et voilà donc que le Maroc s’est soudainement mis en tête de développer ses territoires du Nord, en aménageant des zones  touristiques et des zones franches attractives pour les investisseurs étrangers, et en construisant des infrastructures dignes d’un pays développé. A vous dégoûter de continuer à essayer de faire suer le burnous ! Tout fout l’camp !

Pour Lhaj Miloud, la haine viscérale que nous vouent ces deux pays voisins ne date pas d'hier, mais elle s'est particulièrement exacerbée depuis la Marche Verte, ce coup de maitre de feu Hassan II... Les généraux algériens considèrent amèrement qu’ils se sont fait prendre de vitesse et ont dû différer à jamais leur rêve d’une fenêtre sur l’Atlantique… « 7egrona, 3egrona, 7egrona ! » se sont-ils lamentés une nouvelle fois, comme après la guerre des sables et leur déroute humiliante !  

Et les nostalgiques du franquisme, quant à eux, nous accusent d’avoir profité de l’agonie du « généralissime » Franco pour leur porter l’estocade ! Mais cette animosité à notre encontre est en train d'atteindre un nouveau pic avec la reconnaissance par la première puissance mondiale de la marocanité du Sahara…. Une gifle magistrale qui vient de leur être administrée, ainsi qu’à tous les ennemis de notre intégrité territoriale ! En tout état de cause, l'axe Alger-Madrid est voué à un échec cuisant, avec le processus d’ouverture en cascade de consulats à Laâyoune et Dakhla, lequel est en train de s’accélérer depuis la décision spectaculaire des États-Unis !

Le Maroc ne risque pas de céder à la provocation... Il ne l'a pas fait même pendant les moments difficiles où le Polisario bénéficiait du soutien du camp soviétique et prétendument anti-impérialiste, et où la rente gazière de la junte algérienne lui tenait lieu de diplomatie. Ce n'est pas maintenant que la donne a largement évolué en sa faveur, et qu’il dispose d'un dossier en béton, avec des alliés de poids, qu’il va se laisser intimider par des gesticulations ridicules ! Oui, le Maroc continuera à afficher sereinement sa force tranquille… Il a encore bien des cartes en mains… Telles que la revendication de Tindouf et de notre Sahara Oriental, indûment rattachées par le colon à la France d'outre mer... Pourtant il suffirait de regarder des cartes datant d’avant la noire période de la colonisation pour se rendre à l’évidence ! Le Sahara prétendument Occidental, Tindouf et bien d’autres territoires, tant au Sud qu’à l’Est du Royaume, faisaient bien partie de l’Empire Chérifien!

Pour le moment, nous nous contenterons simplement d'excuses officielles de la part de l'Algérie pour nos compatriotes expropriés, et expulsés du pays, un certain Aïd el kebir 1975….  45 000 familles arrachées de chez elles en pleine nuit, entassées dans des camions à ordures, avec leur simple chemise sur le dos, et jetées à la frontière comme des animaux… Des familles traumatisées que le Maroc a su accueillir dignement et prendre en charge dans un contexte déjà difficile… Le Maroc qui aurait pu rendre la pareille mais qui ne l’a pas fait … C’est ce qui différencie notre monarchie séculaire de la clique au pouvoir en Algérie… La classe d’un côté, la fourberie et la mesquinerie de l’autre !

De l'Espagne aussi, nous sommes en droit d’exiger des excuses, voire des dédommagements, pour l'utilisation d'armes chimiques prohibées par la communauté internationale pendant la guerre du Rif... Et dont les habitants gardent encore les séquelles! Alors, au lieu d'insulter à nouveau l'avenir, Lhaj Miloud conseillerait plutôt à Madrid et Alger de saisir la main tendue par le Maroc et de renoncer définitivement à des pratiques d’un autre âge... Mais, avec ou sans eux, le Maroc uni continuera imperturbablement et résolument sa marche vers le progrès et la modernité !

Les plus lus
CANETON FOUINEUR La rentrée scolaire 2020-2021 tourne au psychodrame / Amzazi mis au piquet !

Entre les cours à distance préconisés par l'Éducation nationale comme principal mode d'apprentissage...

Ahmed Zoubaïr
26/8/2020
CANETON FOUINEURQuand le coronavirus nous mène en bateau...

Est-ce finalement une bonne idée d’avoir retenu les ferries comme moyen de transport pour le rapatriement.

Ahmed Zoubaïr
22/7/2020
CANETON FOUINEURPourquoi il faut libérer vite le pays...

La situation épidémiologique au Maroc étant moins grave que dans beaucoup de pays occidentaux, ...

Ahmed Zoubaïr
21/5/2020
CANETON FOUINEURLa Propolis efficace contre le coronavirus ?

Réputée pour ses multiples bienfaits thérapeutiques, elle a été utilisée depuis les temps les plus reculés dans la guérison de plusieurs...

Abdellah Chankou
24/3/2020
CANETON FOUINEURCes Marocains qui brillent à l'international / Slaoui, Belyamani, Kadri et les autres

La success story de Moncef Slaoui, loin d’être isolée, est celle de nombreux Marocains qui ont dû s’expatrier...

Jamil Manar
20/5/2020
CANETON FOUINEURUn crime abject qui sonne très mal

L’assassinat sauvage et gratuit, lundi 12 octobre, d’un lycéen mineur à Casablanca a provoqué un immense...

La rédaction
15/10/2020
CANETON FOUINEURCoronavirus : Quelle ampleur, quelle issue ?

Quelques semaines suffisent-elles vraiment pour espérer un retour à la normale ou faudrait-il attendre plusieurs mois avant la fin du ...

Ahmed Zoubaïr
3/4/2020
CANETON FOUINEUR«Le vaccin anti-covid-19 n’a pas été développé à la va-vite»

Directeur du laboratoire de virologie de l’Université Hassan II, le professeur Moulay Mustapha Ennaji explique...

Noureddine Tallal
26/11/2020