Le Parti du bon sens 109 : Les pleureuses !

Noureddine Tallal
20/5/2022 15:18
Le Parti du bon sens 109 : Les pleureuses !

Tout se passerait dans les «kaoualiss»,  en coulisses ! Lhaj Miloud constate avec consternation qu’il n’est question chez nos amis égyptiens que de la décision de la CAF d’attribuer l’organisation de la finale de la ligue des Champions d’Afrique au Maroc ! Tollé général dans les réseaux sociaux et sur les plateaux de télévision ! Un véritable scandale à en croire les (plus ou moins dignes) descendants des «Pharaons»… Après l’Algérie, qui s’est installée dans un état de victimisation permanente, voyant la main du Makhzen derrière tous ses déboires, voilà donc le pays du Nil qui ouvre un second front ! Dans leur collimateur, le sorcier Lekjaa ! Un véritable marabout qui a certainement trouvé le secret de la pierre philosophale,  tout ce qu’il touche se transformant immanquablement en or ! L’homme à qui tout réussit…

Le Napoléon du sport africain qui vole de victoire en victoire avec une maestria consommée ! Bref, le véritable «parrain» de la CAF… Pardon, «patron» !

Al Ahly, le futur adversaire du WAC dans cette finale qui s’annonce donc explosive, vient de déposer plainte contre la CAF auprès du tribunal international du sport… Oubliant que la fédération égyptienne n’avait pas manqué, il n’y a pas si longtemps, de faire la pluie et le beau temps dans l’instance suprême du sport africaine… Période pendant laquelle, curieusement, les Egyptiens - aussi bien au niveau des clubs que de la sélection nationale - trustaient les titres sous le regard (bienveillant ?) de certains arbitres ! Le Maroc n’aurait pas le droit d’organiser la finale de la Champions League d’Afrique à Casablanca vu qu’une de ses équipes y participera... Question de conflit d’intérêts ! Un scandale qui ne peut s’expliquer, selon eux, que par l’influence du «redoutable» patron de la Fédération royale marocaine de football sur la CAF…

Lhaj Miloud vient même d’apprendre, avec amusement pour le coup, que les dirigeants d’Al Ahly auraient cherché l’appui de la fédération algérienne de football dans le combat sans merci qu’ils s’apprêtent à livrer contre Lekjaa ! L’alliance des loosers, en quelque sorte…

Le ridicule ne tue pas et les Egyptiens oublient, ou feignent d’oublier, que la décision de la CAF ne souffre d’aucune irrégularité, la procédure ayant été respectée à la lettre ! Le Maroc était un des rares pays africains - avec le Sénégal - à avoir déposé sa candidature auprès des instances de la CAF, pour l’organisation de cette finale, et ce bien avant que les noms des finalistes ne soient connus ! Il se trouve que cette finale sera disputée par les clubs stars d’Egypte et du Maroc, j’ai nommé Al Ahly et le WAC! La fédération égyptienne n’avait qu’à déposer sa candidature en temps utile…

Elle ne l’a pas fait, tant pis pour elle et malheur aux vaincus ! Pour Lhaj Miloud, on peut reprocher ce qu’on veut à Lekjaa, sauf les coups bas ! Il agit au grand jour, avec un panache et une efficacité que tous les observateurs impartiaux lui reconnaissent ! Le Bourita de la diplomatie sportive !

Quant aux Marocains, ils sont habitués à subir les attaques de certains «frères» arabes, et pas que sur le plan sportif ! Par son sérieux, sa pondération et son volontarisme, le Maroc est devenu le chouchou de l’Occident… Il suscite respect et admiration de ses amis et l’hystérie de ses détracteurs… Que les réseaux sociaux et les médias y compris officiels se déchaînent contre lui ne le dérange pas outre mesure…Il a la carapace solide.

Lhaj Miloud est même convaincu que cet acharnement tendrait plutôt à renforcer sa résilience et développer son immunité ! Et une nation qui a tenu bon depuis cinquante ans contre toutes les tentatives de déstabilisation ne va pas s’en laisser conter par quelques vociférations stériles. Non, ce qui a touché les Marocains, c’est la prise de position de certaines icônes sportives qui ont cru bon de joindre leurs voix au concert de jérémiades en cours…

Lhaj Miloud ne citera à ce titre que l’emblématique Mohamed Aboutrika… Un ancien joueur de talent, adulé par les Marocains et qui vient de chuter brutalement du piédestal où ils l’avaient hissé en appelant Al Ahly à boycotter la finale de la Champions League à Casablanca… Rien que ça ! Encore un qui a raté une occasion de  se taire ! Espérons qu’il reviendra à la raison prochainement…

Les Marocains n’attendent pas moins que des excuses de sa part pour passer l’éponge ! Maintenant, sur le fond, ils sont à juste titre convaincus de la solidité de leur cause… Et encore une fois, bravo à Lekjaa, l’homme qui fait trembler nos adversaires footballistiques, du Caire à Alger !

La vérité est que le Maroc, en diplomatie comme en sport, en économie comme en matière de défense de son territoire, a toujours privilégié le long terme et le travail de longue haleine aux effets de manche… le discours posé et structuré aux envolées lyriques creuses… Il a construit des stades impressionnants en perspective de l’organisation d’une coupe du monde qu’il finira un jour par organiser… Il a structuré son football et notre «Botola» est classé premier en Afrique... Nos derbys, où des dizaines de milliers d’aficionados rivalisent d’inventivité, sont devenus des attractions mondiales… Le Royaume coopère avec les pays moins bien lotis dans le respect et l’amitié, et nos amis africains apprécient son élégance à sa juste valeur… La fédération royale marocaine de football n’a jamais manqué de voler au secours de la CAF en acceptant d’organiser sur ses stades des compétitions continentales, au grand dam de nos meilleurs ennemis de l’est qui n’ont pas encore digéré un certain Djibouti-Algérie qui s’est joué à Marrakech. Encore un coup de Lekjaa ? Tout ce qu’on lui demande maintenant, c’est surtout de ne rien changer ! Parce que, comme dit le sage, «si tes ennemis se multiplient, sache que tu es sur la voie de la réussite» !

Les plus lus
CANETON FOUINEURPas de vaccin mais restez seringue !

Devant les conseillers de la deuxième Chambre, le Premier ministre s’est défaussé sur les laboratoires Sinopharm et AstraZeneca,...

Jamil Manar
21/1/2021
CANETON FOUINEURLa solution Maroc Telecom

La crise sanitaire et le confinement qu’elle a imposé au Maroc a fait de l’enseignement à distance un outil essentiel d’apprentissage...

La rédaction
3/2/2022
CANETON FOUINEURLa COP est pleine pour le maire de Marrakech

Le juge d'instruction près la cour d'appel de Marrakech a décidé, mercredi 3 mars, de transférer le dossier du maire islamiste...

La rédaction
11/3/2021
CANETON FOUINEURQuel œuf !

Un voleur d’œufs en a pris pour un an ferme ! Ainsi en a décidé récemment la Cour d’appel de Marrakech dans cette affaire pour...

La rédaction
27/1/2022
CANETON FOUINEURUn ex-ministre dans la tourmente

Mohamed Moubdii est bien parti pour répondre devant la justice de ses actes jugés délictueux révélés par...

Jamil Manar
2/12/2020
CANETON FOUINEURDûment vaccinés et pris en otage

La suspension soudaine des vols à destination du Maroc pendant deux semaines pour se prémunir contre Omicron a provoqué une ruée monstre...

La rédaction
1/12/2021
CANETON FOUINEURSajid cherche une nouvelle planque

Mohamed Sajid vit très mal son débarquement du gouvernement où il occupait le portefeuille du Tourisme,...

La rédaction
24/9/2020