Aminatou Haidar.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Selon un communiqué de la Royal Air Maroc (RAM), Aminatou Haidar a été empêchée, mercredi 18 novembre, d’embarquer depuis Laâyoune, sur le vol à destination de Las Palmas parce qu’elle a été testée positive au Covid-19. Cette décision n’a pas été du goût de cette séparatiste sahraouie qui a transformé l’affaire du Sahara en business droit-de-l’hommiste personnel. Du coup, elle a commencé à fulminer en bavant contre «les forces d’occupation (marocaines) en les accusant de l’avoir « empêchée de quitter le Maroc sous couvert de contamination au Covid-19». Surtout que son fils, de nationalité espagnole, qui devait voyager en sa compagnie, a pu voyager après avoir été testé négatif.  

Évidemment, celle qui se rêve en Gandhi du désert alors qu’elle n’est en fait qu’une petite traîtresse qui mange petitement à tous les râteliers (canariens et algésariens), se considère au-dessus de tout, y compris de la contamination. C'est quand même étonnant qu'un virus contracte le coronavirus…

Les plus lus