Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

La course au vaccin contre le Covid-19 bat son plein sur fond d'une compétition mondiale très forte loin de tout esprit de coopération. Les mauvais réflexes continuent donc de plus belle. Résultat :  Allemands, Anglais, Français, Américains et Chinois ont lancé des essais cliniques et s'activent chacun de son côté dans tous les sens. Qui va être le premier laboratoire à mettre un remède efficace sur le marché pour toucher le jackpot ?  Tel est le souci premier de l’industrie pharmaceutique.

La Société biopharmaceutique chinoise Sinovac Biotech a affirmé vendredi dernier qu'un vaccin expérimental a pour la première fois « largement protégé » des singes contre le nouveau coronavirus. « Les quatre macaques qui ont reçu le vaccin à haute dose n'avaient aucune trace détectable du virus dans les poumons sept jours après leur contamination », assure le laboratoire à l'origine de la recherche, qui a publié ses résultats le 19 avril sur le site bioRxiv. Or, ces derniers doivent  être validés par la communauté scientifique. Dès lors, un délai 12 à 18 mois minimum est nécessaire avant la commercialisation du vaccin. Reste à savoir si les pays occidentaux, les Etats-Unis en tête, feront confiance au pays où est apparu le coronavirus ?

Les plus lus