Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

La baisse des cas de contaminations journalières au Covid-19 et celle des cas actifs en circulation serait trompeuse. Selon bien des experts, elle est à corréler  plus à une baisse significative du nombre de tests PCR quotidiens (autour de 10.000 aujourd’hui contre 25.000 il y a quelques semaines) qu’à une diminution effective de la circulation du virus.

Cette réduction de la capacité de dépistage à la veille du démarrage de la campagne de vaccination contre la Covid-19 inquiète quelque peu les épidémiologistes marocains qui mettent en garde contre les conséquences de cette situation, à savoir un retard de détection des cas positifs pouvant se traduire par des complications chez les personnes fragiles infectées, une saturation des services de réanimation et l’impossibilité de casser la chaîne de transmission du virus.

La réduction de la capacité du dépistage nationale s’explique par plusieurs facteurs, notamment la pénurie constatée au niveau des kits de prélèvement importés de Chine et le recours massif aux tests antigéniques rapides qui, eux, ne sont pas pris en compte dans les chiffres officiels de la Covid-19.  Cette situation ne semble pas inquiéter outre mesure le gouvernement qui montre une efficacité à toute épreuve quand il s’agit d’augmenter le niveau des restrictions administratives…

Les plus lus